Sénégal : La pêche artisanale a un mode de vie et de survie en RDC, il serait gré de protéger les pêcheurs d’Afrique a insisté l’experte Patricia Maisha Ishingwa

Les droits des pêcheurs souvent oublié ou négligé malgré leurs contributions à la sécurité alimentaire et l’emploi devront être respectés pour permettre l’amélioration de vie de cette catégorie indique l’experte et formatrice des formateurs du secteur, Patricia Maisha Ishingwa, Coordonnatrice des acteurs non étatiques du secteur pêche en République Démocratique du Congo et membre du groupe consultatif Africain RAG-SSF.

C’est dans ce contexte que Patricia Maisha Ishingwa a participé à un atelier sur l’analyse des résultats de recherche sur le niveau de la mise en œuvre des directives volontaires sur la pêche artisanale organisé par Crosevia en partenariat avec FENAGIE, atelier tenu du 11-15 mars 2024 à Warang-Mbour-Sénégal.

Sur ce, le secrétariat du groupe consultatif Africain sur la mise en œuvre des directives volontaires SSF-FAO a initié un projet sur l’évaluation du niveau de mise en œuvre de cet outil international qui garantit les droits et le développement des pêcheurs artisanaux et les acteurs de la pêche artisanale voté depuis 2014 à l’Assemblée Générale des Nations Unies, le texte des droits opposé à tous.

Sept Pays africains ont été retenus pour participer à cette évaluation dont la RDC, la Gambie, le Sénégal, le Bostwana, la RSA, la Guinée Équatoriale et l’Ouganda.

Pendant quatre jours, les participants ont identifié les recommandations communes et élaboré une stratégie pour accélérer la mise œuvre des directives volontaires SSF par toutes les parties prenantes chacun à son niveau pour garantir la sécurité et la souveraineté alimentaire.

Pour la RDC, les enquêtes ont été menée par les experts du Réseau pour le Développement Intégral du Congo REDIC-RDC dans 7 communautés des pêcheurs : Vithumbi, Muanda, Maindombe, Mbandaka, Uvira, Birava Kinkole.

Cet atelier s’en est suivi par les visites sur les sites des différentes associations des pêcheurs artisanaux et les activités femmes transformatrices des fruits de Mer.

You May Also Like

Les médias en ligne Dépêche.cd et la prospérité tombent dans le filet des dispositions de l’article 360 de loi portant code du numérique en Rdc

MIBA : Le DG André Kabanda Kana est plus pire que Paulin Lukusa. Il menace d’arrestation les journalistes qui exigent leurs frais

Production et Commercialisation du diamant : CVgroupe apporte 45 millions de dollars à la MIBA grâce à la diplomatie de Felix Tshisekedi

RDC: l’avion de l’opposant Moïse katumbi interdit d’atterrir sur le sol congolais

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *