RDC–Desserte en électricité: il faut dépolitiser la Snel (Député Ados Ndombasi)

La plénière convoquée, vendredi 07 avril 2023, à la chambre basse du Parlement, a poursuivi le débat sur l’interpellation du directeur général de la Société nationale d’électricité (SNEL), Fabrice Lusinde.

Au total, 78 députés nationaux se sont inscrits pour participer à ce débat. Dans son intervention, le député Ados Ndombasi a souligné que la SNEL, tout comme d’autres entreprises publiques, doivent être dépolitisé.

« Celà fera plus de 50 ans que la Snel existe, le taux de desserte en électricité à l’espace Grand-Équateur est seulement 1,5% au grand Kassaï 1,5% et dans le Kongo-Central 9,1%.
Comment nous allons sauvé ce pays? S’interroge l’opposant ».

Et de proposer, « Je pense que nous devons dépolitisé ces entreprises pour sauver la SNEL, la REGIDESO et autres entreprises publiques de l’État, et si c’est possible de donner la chance aux agents de carrière pour gérer ces entreprises, ça sera une bonne chose », a conclu l’élu de Funa Ados Ndombasi.

La question de l’électricité est un casse-tête en RDC . Le DG de la SNEL a été interpellé par le député national Bukasa Ngoy Prospère pour éclairer l’opinion sur les différentes préoccupations de la population notamment les coupures intempestives, le problème de délestage, le manque d’électricité dans plusieurs coins du pays, etc. Le débat a été suspendu. Il reprendra le lundi de la semaine prochaine.

Francis Luende

You May Also Like

Alerte ! Un réseau mafieux à la Gombe pour dépouiller l’État de ses villas

Le Syndicat du Sénat ramène Sanguma Mossai à la raison Titre

Élections des sénateurs et gouverneurs : la CENI prévient les corrupteurs

« Sans le sous-sol congolais l’Union Européenne serait un lion sans dents! »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *