MIBA : Coaching payant du Big manager Andre Kabanda Kana, « acquis des engins et véhicules pour la relance de l’entreprise »

Depuis plus de 7 mois, certaines mauvaises langues font croire au grand public à travers les réseaux sociaux que rien ne marche à la MIBA. Et, une autre catégorie s’investit pour alimenter un conflit imaginaire entre dirigeants, une manière de faire voir aux travailleurs et aux décideurs politiques que les personnalités placées à la tête de cette entreprise sont incapables de relancer la MIBA, Faux, c’est de l’intox de mauvais goût.

Voilà aujourd’hui, pour prouver le contraire, les informations vérifiables tombent sur notre table.

En effet, grâce au sens managérial du Directeur Général Andre Kabanda Kana, la société minière de Bakwanga va recevoir incessamment un lot d’engins pour la mise en œuvre de sa feuille de route, et son plan opérationnel pour la relance sans bruit de cette sociéte.

Avec ce coaching payant du Directeur Général Andre Kabanda Kana, le Chef de l’Etat Felix-Antoine Tshisekedi Tshilombo qui avait autre fois, fait des promesses fermes à la population Est Kasaïenne pour la relance de la MIBA, peut désormais dormir paisiblement et attendre des résultats positifs surtout en termes de production et l’amélioration du social des travailleurs.

Contacté par notre rédaction, le Big manager Dr Andre Kabanda Kana a fait savoir que les difficultés sont énormes mais, il a déjà une feuille de route et un plan opérationnel faisable au regard de la prospection et l’état de lieu effectués sur terrain, dans les différents sites de la MIBA.

Grâce aux efforts et au coaching payant de son Big Manager Andre Kabanda Kana, l’entreprise va recevoir dans un bref délai un lot important d’engins de travail et cela d’ici la fin du mois de juin 2024.

Cependant, retenez que la Société Minière de Bakwanga (MIBA SA) basée à Mbuji-Mayi, dans la province du Kasaï-Oriental est sur le point de franchir une étape décisive dans sa relance conformément aux instructions claires et précises du président de la République Felix-Antoine Tshisekedi Tshilombo qui attend avec assurance trouver un échos favorable quant à cette question qui fait de fois débat, dans les salons huppés.

Selon le Directeur Général Andre Kabanda Kana qui s’est confié à notre micro, ce premier lot comprend :

  • 2 camions bennes MT86H d’une capacité de 60 tonnes chacun
  • 1 chargeur sur pneus Volvo
  • 1 pelle Volvo
  • 1 camion-citerne Jupiter Motors
  • 2 bus Tata pouvant accueillir 60 passagers chacun
  • 5 véhicules légers tout-terrain de marque Tata Xénon et Mahindra

Au Big Manager de cette société d’ajouter, ces engins et véhicules ont été achetés avec les fonds propres de la MIBA, suite à l’acompte versé par l’État congolais partenaire majoritaire, pour rembourser sa dette envers l’entreprise.

Rappelons que la MIBA va s’appuyer sur ses propres ressources et sera seconder par ses partenaires potentiels notamment SEKO et Centre Ville Inc group.

You May Also Like

Primature : fin de la cérémonie de remise et reprise, Sama Lukonde passe la main à Judith Suminwa

RDC : Déclaration des organisations de la société civile sur l’exploitation illicite des minerais dans la partie Est

La MIBA rejette les accusations axées sur la surfacturation location bus TRANSCO, INTOX (DG)

Foot : les agents de la FECOFA impayés depuis 4 mois

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *