La CNSSAP organise du 15 janvier au 15 février 2024 le contrôle annuel de 1998, 2003, 2009, 2010, 2013 et 2017

Quoi qu’on en parle pas assez souvent, cependant, la question de la retraite a beaucoup évolué de manière positive en République Démocratique du Congo depuis l’arrivée au pouvoir de Félix-Antoine TSHISEKEDI. Pour s’en rendre compte, il suffit de consulter les initiatives combien louables que prend la Caisse Nationale de Sécurité Sociale des Agents Publics de l’État, CNSSAP en sigle, pour la promotion de la sécurité sociale dans le secteur public.

C’est dans ce cadre que la CNSSAP annonce tambour battant une opération de grande envergure au début de cette année. Il s’agit, comme l’indique le Communiqué signé ce mardi, 09 janvier par son Directeur Général, monsieur Junior Mata M’elanga, de l’opération de contrôle annuel de maintien de droits des agents de carrière des services publics de l’Etat mis à la retraite en 1998, 2003, 2009, 2010, 2013 et 2017.

Cette opération qui commence dès ce 15 janvier et qui doit s’achever le 15 fevrier 2024 se tiendra, à en croire ce communiqué, aux guichets des agences bancaires ciblées pour les pensionnés percevant leurs droits dans les banques commerciales ci-après: Access Bank, Advans Congo SA, Equity BCDC, First Bank, Finca, Rawbank, Sofibanque et Trust Merchant Bank.

Pour les Secrétaires généraux particulièrement, le contrôle se tiendra au niveau des installations de la CNSSAP.

À cet effet, poursuit le communiqué, la CNSSAP invite tous les pensionnés sus évoqués, sans exception, à se présenter sur les différents sites de contrôle munis des documents ci-après :

  1. Pièce d’identité (Carte d’électeur, passeport, permis de construire) en cours de validité
  2. La Carte de sécurité sociale de la CNSSAP.

Quant aux pensionnés vivant à l’étranger, ils sont tenus d’envoyer, sous pli fermé, un certificat de vie à déposer durant la même période de contrôle et pendant les jours ouvrables de 07h30 à 13h00 et de 14h00 à 16h30 (…)

 » (…) Le paiement des droits de ceux qui ne se présenteront pas à cette opération de contrôle sera suspendu », peut-on lire dans ledit communiqué dont LIBERTÉ PLUS vous livre l’intégralité Ci-dessous.

You May Also Like

Primature : fin de la cérémonie de remise et reprise, Sama Lukonde passe la main à Judith Suminwa

MIBA : Coaching payant du Big manager Andre Kabanda Kana, « acquis des engins et véhicules pour la relance de l’entreprise »

RDC : Déclaration des organisations de la société civile sur l’exploitation illicite des minerais dans la partie Est

La MIBA rejette les accusations axées sur la surfacturation location bus TRANSCO, INTOX (DG)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *