RDC: le ministre Adrien Bokele appelle les pêcheurs à ne plus faire la Pêche à moustiquaire imprégnée d’incecticide (Journée nationale du Poisson)

La République Démocratique du Congo a célébré, ce samedi 24 juin, la 56 ème édition de la journée nationale du poisson. Cette journée a été placée sous le thème : « la Pêche et l’aquaculture pour la souveraineté Nationale ».

À cet effet, le gouvernement de la République à travers le ministère de pêche et élevage a célébré ladite journée à N’sele avec la Fédération des pêcheurs de Kinshasa constituée des pêcheurs de la Gombe, de Ngaliema, Mont-Ngafula, de Kinkole, Kingabwa pour ne citer que ceux-là.

Prenant la parole à cette fête, le ministre Adrien Bokele Djema s’est exprimé devant une multitude de pêcheurs en ces mots:

« Certes, l’heure n’est pas au bilan du ministère de la pêche et de l’Élevage. Néanmoins, on se souviendra toujours que, grâce à l’impulsion du chef de l’État, aussi à la coordination du Premier Ministre, mon ministère est resté au chevet des producteurs du poisson, en leur fournissant des intrants et matériels piscicoles et de pêche », a affirmé le ministre.

Et d’ajouter,

« Mon ministère a signé des contrats avec les fabricants des bateaux de pêche industrielle maritime, lacustre et et fluviale. L’acquisition de ces grands équipements de protection de poisson, qui sont en pleine fabrication actuellement et qui seront livrés incessamment, constitue un tournant décisif pour la relance du secteur de la pêche. Dans l’entre-temps, pour valoriser les produits de la pêche mon ministère à, en plus des débarcadères aménagés en faveur des pêcheurs des Lacs Albert, Édouard et Tanganyika, construit à Kinshasa, plus précisément à kinkole dans la commune de la N’sele, un débarcadère intégré ».

Comme vous en apercevez, mon ministère poursuit sans désemparer, la lutte contre l’insécurité alimentaire afin de permettre au peuple congolais de retrouver sa dignité, a-t-il poursuivi.

Par ailleurs, le ministre Adrien Bokele appelle les pêcheurs congolais à ne plus faire la pêche à la moustiquaire imprégnée d’incerticide car, des conséquences pour les poissons et l’environnement sont néfastes. Une pratique répandue parmi les pêcheurs pauvres à la recherche de moyens de subsistance, a-t-il conclu.

Pour sa part, le président des Pêcheurs de Kinshasa, Robert Lomata a loué à juste titre le travail abattu par le ministre, Adrien Bokele:

« Depuis son avènement à tête du ministère de la Pêche et de l’Élevage, nous bénéficions régulièrement des intrants et d’autres outils de la pêche. Andrien Bokele un homme de parole car, il accomplit toujours ce qu’il promet. Merci au président de la République, Félix Tshisekedi pour le casting », a-t-il dit.

Pour rappel, cette fête a été rendue plus agréable par l’artiste musicien, Werrason dans l’allégresse la plus totale des pêcheurs en présence des élus nationaux et le ministre provincial de la Pêche.

Francis Luende

You May Also Like

Primature : fin de la cérémonie de remise et reprise, Sama Lukonde passe la main à Judith Suminwa

MIBA : Coaching payant du Big manager Andre Kabanda Kana, « acquis des engins et véhicules pour la relance de l’entreprise »

RDC : Déclaration des organisations de la société civile sur l’exploitation illicite des minerais dans la partie Est

La MIBA rejette les accusations axées sur la surfacturation location bus TRANSCO, INTOX (DG)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *