Une année sur le trône du village Bingi-Bingi, le Chef Willy Mabiala assure la paix, la sécurité et le développement

Le grand chef coutumier Willy Mabiala du village Bingi Bingi, a tenu une conférence de presse dimanche 22 mai 2023 à l’espace le Canadien dans la commune de la N’sele où il était question pour lui de fixer l’opinion sur trois ans du pouvoir et une année de règne depuis son intronisation officielle par la famille conformément à la coutume, en présence des autorités politico-administratif du pays.

En effet, Willy Mabiala parce que c’est de lui qu’il s’agit, s’est exprimé nomment sur sa gestion orthodoxe, l’instauration de la paix, la délimitation du village et le développement du village Bingi Bingi.

Situé dans la ville province de Kinshasa, groupement Kingakati dans la commune de la N’sele, le village Bingi est devenu dormais là où il fait beau vivre.

« Comme vous le savez sans doute, à mon arrivé au village Bingi Bingi, il y avait une insécurité grandissante, en une année nous avons pris des mesures contraignantes ensemble avec les autorités militaires et policières afin de l’éradiquer. Il en a de même pour le phénomène Kuluna et autres anti-valeurs. Au moment où je vous parle, la paix, le vivre-ensemble règnent car, affirme t-il les populations sont revenues au village, ce qui est un motif de joie. Ma gratitude au chef de l’État Félix Tshisekedi, aux services de sécurité pour la paix retrouvée au village Bingi Bingi », a-t-il soutenu.

Et de poursuivre,

« Avant moi le village Bingi Bingi était devenu une zone où tout le monde pouvait vendre le terrain même le non originaire. Avec l’aide de Dieu et de nos ancêtres nous avons mis en place un bureaux et une administration pour régler des contentieux afin de remettre de l’ordre conformément aux lois coutumières du pays », a t-il rassuré.

Avant de renseigner que, Bingi Bingi n’avait aucun document cadastral ni des limitations entre le village et centre Kibomango, mes prédécesseurs n’ont pas travaillé dans le sens du développement, d’ailleurs même le cimetière était spolié.

« Sous mon leadership, le village Bingi Bingi a amorcé son processus de développement. Nous avons pour le moment installé quelques lampadaires pour lutter contre l’insécurité avant que la SNEL életrifie le village. Les démarches évolues normalement et nous avons mis sur pied un groupe électrogène qui életrifie également quelques parcelles » a-t-il indiqué.

Outre, Sa Majesté Willy a révélé que ses prédécesseurs ont cédé les terres mais, sans les avenues. L’urbanisation pause un sérieux problème au village mais, nous faisons de nos mieux avant que l’État prenne ses responsabilités. Les investisseurs sont attendus pour le développement de notre contrée. Bingi-bingi regorge beaucoup d’opportunités d’affaires, a t-il conclu.

Noté que, après cette conférence de presse le grand chef Willy Mabiala en sa qualité de l’ambassadeur de la paix a sensibilisé les jeunes des différents quartiers de la commune de N’sele sur la paix, la cohabitation pacifique et l’abandon des anti-valeurs, à l’issue d’un match de football.

Francis Luende

You May Also Like

Kananga : la population desservie en eau potable

Projet de reconnaissance de l’égalité de genre : FMMDI ciblée comme structure mentor

Kasaï-Central : une femme brûlée par sa rivale à Demba

Tshangu-N’selé : Union Luse offre 1000 bourses d’études académiques aux étudiants de l’ Université DOCIT

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *