Société: Ubuntu Edh et la Spef/Rdc, prêche sur les droits de l’homme, la femme et les élections

Ténue à Bibwa/ N’sele à Kinshasa le dimanche 12 février dernier, dans l’enceinte du complexe scolaire Émeraude, la
conférence- débat qu’a organisée l’ École de Droits de l’ Homme Ubuntu, du coordonateur Sylvain Nsana en concert avec la Synergie pour la promotion de l’ Entrepreneuriat Féminin SPEF/ RDC, que dirige madame Jeanne Mbuyi, vice- présidente du Conseil municipal de la Jeunesse N’sele en charge de la commission Genre, avait pour thématique: les élections, les droits de l’homme, et moi.

Les élections en RDC : base légale et institutionnelle et
Les élections et les droits de l’homme: gage de liberté et de conquête de dignité; à partir desquelles les particicipant ont dû explorer éloquemment le grand boulevard du contexte droits de l’homme dans sa lucarne élections.

Cependant, prenant la parole pour amorcer le coup de cette magnifique soirée scientifique dominicale, le secrétaire général’ ‘Edh Ubuntu M. Kevine Makasa, dans son allocution, a pourtant martelé sur l’importance des élections; de là vient le soucis d’Ubuntu Edh d’organiser une session de formations en droits de l’ homme et en droit électoral pour faciliter l’apprentissage du métier de témoin et de l’ observateur électoral, lesquels métiers sont indispensables à la tenue des élections libres, apaisées et transparentes, lu- t-on dans l’allocution de circonstances du S.G d’ Ubuntu.

Pour madame J. Mbuyi de la Spef/ RDC, elle appelle les femmes à s’enrôler massivement afin d’abattre le carcan lié à toutes formes de discriminations à l’égard de la femme, pour l’autonomisation des femmes, comme le veut l’échelle de l’ horizon 2030 sur la notion d’ Égalité des genres, gage de l’Onu- Femme, apprend – on dans son speech.

De ce fait, le premier orateur du jour M. Palmer Munongo, enseignant à la faculté de Droit à l’Unikin, dont le thème était : les élections en RDC: base légale et institutionnelle, a dû souligner pédagogiquement l’importance du vote, du choix des electeurs, partant delà, M. Munongo, insiste par ailleurs sur la responsabilité de chaque citoyen qui vote envers la nation qu’ il engage, donc quand on vote, on ne vote pas pour soi, plutôt pour toute la Nation; partant delà, il se donne dans le développement pour s’asseoir sur la question de la loi électorale, la Loi de 2006. Explique- t-il

Il poursuit dans le même elan, nous devons rappeler à l’assistantce que, il n’y a pas seulement la seule loi dite électorale, telle que modifiée et révisée par la Loi du 29 juin 2022; il y a aussi d’autres lois qui sont en compte : la Loi sur l’ opposition, la Loi sur les partis politiques ; mais aussi la Loi sur la Cour constitutionnelle ou la Loi sur la Cour de cassation…

Enfin de compte, nous avons là les contencieux électoraux, les lois qui intéressent également les Cours et Tribunaux peuvent entrer dans telles circonstances en compte pour constituer de manière large la Loi électorale.
Dans allure de la continuation de la verve oratoire, M. Palmer est revenu quelque part sur le cadre institutionnel de Ceni, comme stipule article 21 de la Déclaration universelle des Droits de l’homme sur l’aspect que chaque citoyen a droit à élire quelqu’un de son choix et de se faire élire.

Le deuxième orateur

Ubuntu Edh est une plateforme ou mouvement qui prend les droits de l’homme la cause de son combat noble et passionel, lutte qui se fait jumellement pour la femme par la Spef/ RDC, au sein du Conseil de la jeunesse N’seloise, Kinoise et congolaise en tout. A conclut le deuxième orateur

Barca Horly Fibilulu Mpia

You May Also Like

Kananga : la population desservie en eau potable

Projet de reconnaissance de l’égalité de genre : FMMDI ciblée comme structure mentor

Kasaï-Central : une femme brûlée par sa rivale à Demba

Tshangu-N’selé : Union Luse offre 1000 bourses d’études académiques aux étudiants de l’ Université DOCIT

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *