Portefeuille/RDC: Patrick Onoya souhaite la création du ministère de l’investissement

C’est au cours d’une conférence de presse tenue ce samedi 03 septembre à Kinshasa, que le coordonnateur national de l’association sans but lucratif, Action Fatshi 2023 a prouvé la nécessité de la création d’un ministère de l’investissement.

Pour Patrick Tambwe Onoya, président national de cette structure et cadre de l’UDPS souhaite la création du ministère de l’investissement au sein du prochain gouvernement.

Devant les professionnels des médias, Patrick Onoya a affirmé que le point de départ de cette conférence est la volonté manifeste du chef de l’État, Félix Tshisekedi, de voir le budget 2023 être un budget pro-investissement et pro social.

Notons que, le professeur Patrick Onoya a procédé à la présentation des trois défis majeurs que le prochain gouvernement doit en faire son cheval de bataille pour espérer construire un Congo prospère. Quelques défis:

1- Le défi informationnel 2- Le défi du secteur bancaire congolais 3- Le défi des investisseurs locaux.

Concernant du défi informationnel, le coordonnateur national de cette structure a affirmé qu’aussi longtemps que les investisseurs étrangers n’auront pas de bonnes informations sur la RDC en quantité et en qualité nécessaires sur le projet identifié, la République ne peut pas s’attendre à l’arrivée des investisseurs.

S’agissant au défi du secteur bancaire congolais, Patrick Onoya prouve qu’aussi longtemps que la RDC n’aura pas de secteur bancaire dynamique, elle ne peut pas, espérer à avoir des investissements massifs.

Pour clore avec le défi des investisseurs locaux, Patrick Onoya affirme que la RDC doit propulser ses investisseurs au niveau local pour arriver à relever le défi comme d’autres pays le font.

Pour le coordonnateur national de cette association qui incarne la vision du chef de l’Etat Félix-Antoine Tshisekedi, « le peuple d’abord » croit que avec la création du ministère d’investissement, Il est possible d’avoir 4 structures ou entreprises qui seront sous tutelle du ministère d’investissement à savoir :

1- 1. Agence Nationale pour le Développement des Investissements (ANADI)

2- La Banque d’investissement pour le développement d’industrie (B.I.D.I) qui est en réalité le Fonds de promotion de l’industrie (FPI)

3- La création de la Société de Placement du Congo (SPC – SA)

4- La reformulation de la Société Financière de Développement (SOFIDE)

Rappelons que,l’association sans but lucratif, « Action Fatshi 2023 », est une structure qui accompagne les actions du chef de l’Etat Félix-Antoine Tshisekedi.

Michel Onengombe

You May Also Like

La societé de gardiennage Amour du Prochain (AP), une solution à tous vos problèmes de sécurité

RDC : Jules Alingete a outillé les étudiants de l’Unikin sur les abus de la gestion

RDC: l’exploitation artisanale des minerais au centre des échanges entre Dr Luboya et la délégation de la Société Civile de Lualaba

RDC: l’UJECO annonce le lancement de la 1ere édition du salon de l’entrepreneuriat

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.