RDC : Jules Alingete a outillé les étudiants de l’Unikin sur les abus de la gestion

L’inspecteur général de finance , Jules Alingete était à l’Université de Kinshasa (UNIKIN) ce mardi 12 juillet pour des échanges citoyens organisé par l’inspection général de finance (IGF). Le chef de l’IGF a sensibilisé les étudiants sur l’importance de l’implémentation de la bonne gouvernance et les méfaits de la corruption en république démocratique du Congo.

A cette occasion, Jules alingete a démontré que les détournements de deniers public entraîne une aggravation de non avancement et sous-développement collectif, tout simplement parce que c’est une enrichissent d’une minorité des personnes et un appauvrissement pour la majorités .

L’inspecteur Jules alingete a confirmé avec certitude que depuis son accession à la tête de l’IGF seulement 20% des dépenses public était tracées . »En 2020, la traçabilité de la dépense publique n’était qu’a 20% quand on sort 100$ on pouvait retracé que 20$ de la somme décaissé au trésors public et que le 80$ s’envoler pour une destination inconnue, aujourd’hui nous sommes arrivés à 40%.

« Tous les marchés public sans exception étaient émaillés de surfacturation et détournement » tel qu’a précisé Jules Alingete.

Après ces echanges les étudiants de l’Unikin ont remit au président de la république Félix Tshisekedi Tshilombo par le biais de Jules Alingete, la trophée du champion de la lutte contre la corruption en RDC.

Pour rappel, l’inspection générale des finances a vue le jour en 1987 par une ordonnance numéro 87-323, l’inspection générale des finances(IGF) a longtemps été étouffé par les politiques, depuis l’accession de son excellence monsieur Félix tshisekedi, l’IGF de Jules Alingete a reprit son travail d’inspecter l’argent de l’État congolais et sa destination, sa mission principale était de vérifier, contrôler, assurer l’audit technique administratif financier et comptable sur l’ensemble de l’administration publique nationale.

l’IGF redevient un acteur majeur dans la lutte contre la corruption, les détournements pour une bonne gestion en RDC.

Mike Kaniki

You May Also Like

Climat des affaires en RDC: Patrick Onoya propose la création d’une Task Force Intelligence Économique pour développer la compétitivité de l’État Congolais en temps de guerre

Kinshasa: Les participants au colloque scientifique organisé par Cridess ont adopté le rapport général et recommandations

RDC: Quid de la problématique de la création du Ministère de l’Investissement au sein du prochain gouvernement, Patrick Onoya séduit les étudiants en économie monétaire de l’Unikin

Clôture de Makutano 8 : Madame Christiane Lofoli a valablement représentée l’entreprise « SAM »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.