Nord-kivu : une mafia autours de la délivrance des actes de naissance dénoncé par la LUCHA

La délivrance des actes de naissances pour les enfants de moins de trois mois est une opération gratuite au regard de l’article 16 de la loi portant protection de l’enfant en RDC. Dans le Territoire de Rutshuru en province du Nord-Kivu les autorités exigent aux parents un montant allant jusqu’à 1500 FC pour acquérir un acte de naissance.

Le mouvement citoyen Lutte pour le Changement a publié un message pour dénoncer cette pratique et promet des actions en justices contre les auteurs. Pas plus tard qu’hier lundi 16 Mai, lors d’une déclaration sur la radio UPDECO FM, une radio qui émet depuis le Territoire de Rutshuru, la LUCHA dit être consterné par la persistance de cette pratique qui viole les dispositions de la loi.

Par ailleurs, la LUCHA rappel que
l’enregistrement de l’enfant de moins de trois mois reste gratuit en RDC. Ce mouvement citoyen demande au bourgmestre de la commune de Rutshuru de mettre fin à cette perception, lors d’un meeting populaire.
Le bourgmestre de cette commune avait justifié cette perception qu’il considère comme une contribution de la population aux charges liées au transport de ces documents qui viennent généralement de la ville de Goma. Jason Ntawiha avait également signifié que le parquet près le tribunal de grande instance de Goma exige également des frais aux autorités de base avant le retrait des actes de naissance.

Daniel SHEMATSI

You May Also Like

Kananga : la population desservie en eau potable

Projet de reconnaissance de l’égalité de genre : FMMDI ciblée comme structure mentor

Kasaï-Central : une femme brûlée par sa rivale à Demba

Tshangu-N’selé : Union Luse offre 1000 bourses d’études académiques aux étudiants de l’ Université DOCIT

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *