Nord-Kivu : à Rutshuru la grève des enseignants des écoles primaires publiques se poursuit

La décision vient d’être arrêtée après concertation dans une assemblée générale tenue à l’institut Mapendo de Bunyangula à environ deux kilomètres de la commune de Rutshuru, les enseignants de certaines écoles primaire publique du territoire de Rutshuru ont décidé de poursuivre leurs mouvements de grève jusqu’à nouvelle ordre. Ils ont pris cette décision ce lundi 16 mai 2022 devant Les représentants du Syndicat des Enseignants du Congo, du SYNECAT et du SYNEP qui ont tous pris part à cette séance.

Les enseignants motivent cette décision par le non-respect des engagements pris par les autorités de la RDC à Bwela-Lodge, lors des assises entre le banc syndical et le banc gouvernemental.

Le gouvernement s’était engagé à prendre en charge les enseignants, nouvelles unités et les non payé par palier, affirment nos sources. Il était prévu également la majoration des salaires des enseignants et l’annulation des zones salariales. Par la même occasion, Ils ont aussi décidé d’installer un comité provisoire du Syndicat National des Enseignants des Écoles Primaires Publique SYNEPP dans le territoire de Rutshuru en province du Nord-Kivu.

Pendant ce temps, dans la sous division de l’EPST Njiyapanda, au Nord-ouest du territoire de Lubero, les activités scolaires ont repris ce lundi 16 Mai dans toutes les écoles primaires, depuis le 5 Mai dernier, les enseignants des écoles primaires de Njiyapanda avaient décrété un mouvement de grève pour dénoncer le non-respect des accords de Bwela-Lodge quant à leur traitement.

Dans une déclaration ce Weekend à l’issue de l’assemblée générale évaluation de leur mouvement de grève, ces professionnels de la craie ont décidé de lever momentanément cette action.

Daniel SHEMATSI

You May Also Like

Tshopo: Depuis Kinshasa, le Sénateur James Bayukita apporte son soutien aux Mamans maraichères Boyomaises

Kinshasa : 120 femmes de 70 ans ont reçu le prix de distinction par la présidente Corinne KESA MAHIO

Kinshasa: 2eme édition du prix Thérèse Ndelela, Nathalie Musau a honorée quelques membres de la fondation

Journée mondiale de lutte contre le sida: La Tribune des femmes de medias en marche de sensibilisation à Kinshasa

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.