L’Afro-Congo ascension du Tigre, le parcours d’un genre musical nouveau

.

De “Ozo Beta Mabe” à “Olandi” en passant par Yope, pour ne citer que cela, le jeune Innocent Didace Balume dit Innos’B fait vibrer l’Afrique et le monde grâce à son talent de chanteur et de rappeur. Ses chorégraphies qui ne tardent à devenir virales mais aussi grâce un élément, un rythme qui se marie à ses chansons, un style de musique imaginé et créé par ce génie du show business congolais, “L’afro-Congo”
C’est quoi ce genre musical ? Qu’est-ce qui fait son succès ?

Ses origines et son avenir

Des chansons simples et des chorégraphies sans aspérités.

Depuis le début de sa carrière, Innos’B fait une musique très joviale, portant conseil et éveillant la conscience du peuple en l’incitant au travail comme dans “Mon Boulot” , avec des paroles pas très compliqué et des refrains faits pour jouer en boucle dans l’esprit des mélomanes, le tout accompagné par une chorégraphie très expressive sans faire trop et tout aussi magnifique que « l’Afro- Congo » qui embellit les morceaux et emballe le public.

Ce choix de faire dans la simplicité a rendu l’afro Congo rituel dans les fêtes et autres manifestations où jeunes et vieux se mêlent dans la danse sans modération car la musique du “jeune leader” ne comporte aucune grossièreté ni gros mot. Elle est donc recommendable à tous.

Des bons mélanges culturels et un style adaptable, rien qu’entendre ce nom “Afro Congo” on imagine l’Afrique et le Congo, les sonorités du continent et ses rythmes
Mais c’est quoi vraiment l’Afro-Congo ?

Au cours d’une interview en 2017 à la Télévision Nationale, le tigre a défini l’afro-Congo comme étant un mélange de la rumba congolaise et du folklore du pays de Joseph Kabasele.

Et à cela, je rajoute des styles venant d’autres pays, rajoutait-il

Des styles d’autres pays, africains notamment, d’où le terme “Afro », Le morceau “Yope” (Remix) en collaboration avec le tanzanien, Diamond Platnumz, nous en dit un peu plus sur l’africanité de ce genre musical.

Dans la chanson on sent le style Innos’B se marier à merveille à la voix de la star du “Bongo fleuva faisant du hit africain, en sa version première, un tube planétaire en remix avec plus de 100 millions de vues sur YouTube (un record pour un congolais produisant sa musique dans le pays).
L’afro-Congo reste-t-il exclusivement africain ?

“Best” nous donne la réponse.
Sur une prod faite d’un mélange de trap et de hip-hop/rap, L’afro-Congo s’impose discrètement mais sûrement. Tel un conquérant, le roi de l’afro-Congo s’en va, sur ce morceau, chercher un autre public.
Accompagné par son frère, Damso le mutoto wa Congo déverse son flow montrant au monde que l’afro-Congo n’était pas que africain seul.

Une musique qui s’invite dans les hautes sphères.

Cumulation de vues et une musique qui grimpe en streaming, l’afro-Congo se fait-elle une place au panthéon des grands styles musicaux ?

Nominés dans 6 catégories d’Africa Talent Award (ATA) ou encore en 2020 et 2021 pour la meilleure chanson aux MTV’s AMA ou encore pour le meilleur artiste international au BET Award, en course avec des grands noms comme Burna Boy, Roddy Ricch ou le grand Fally Ipupa, Innos’B a réussi à mener sa musique au delà des frontières de sa tendre RDC et de l’Afrique faisant de l’afro-Congo un genre musical de choix pour tous les amoureux des belles chansons et des jolies chorégraphies.

Chacun y apporte sa touche et tout le monde peut s’en approprier

L’afro-Congo c’est aussi un échange culturel, un partage, une sauce à la quelle chacun ajoute un peu de ses ingrédients spéciaux.
Werrason, Koffi Olomide et Dams ont quelque chose à avoir dans le succès de style musical. Diamond Platnum aussi fait partie de ses artistes qui ont participé à l’émergence de l’afro-Congo, il va même plus loin en l’intégrant à un son hit, “ Babalao”
Yemi Aladé, elle, s’est amouraché de la chorée qu’elle exécute merveilleusement dans “Boys”
L’afro-Congo est contagieux.

Un avenir à suivre

À voir ce genre musical, né sous nos yeux, prendre tant d’ampleurs et rencontrer autant de succès, on se demande bien si l’afro-Congo perdurera jusqu’à s’imposer et s’inscrire comme patrimoine culturel et musical des congolais et des africains comme l’est aujourd’hui la rumba congolaise.

Et bien, comme le dit la chanson “OLANDI” (tu as suivi), la montée de ce jeune artiste prodige avec une virtuosité hors- pair, le plus jeune succès du pays . Qui est devenu, une icône de ses copains et jeunes enfants.

D’ où la République Démocratique du Congo n’ est pas un scandale géologique dit- on, elle est aussi un scandale de la culture. Une Bouillon de la culture riche en sous- sol et sol mais aussi en ressources culturelles.

Dossier de la rédaction signé Barca Horly Fibilulu

You May Also Like

Culture : Lancement du 5 ème Prix littéraire Zamenga ce lundi au Centre Wallonie-Bruxelles

Trophée Senghor édition 2022: le Collège Saint Théophile remporte son 4è titre en battant Le CS. Saint Vincent de Paul 185pts contre 100pts

RDC: l’ouvrage histoire de la RDC du professeur Isidore Ndaywel, porté sur fonts batissimaux par le professeur Modeste Bahati

Festival du Film Européen : le film  » Mama » de Pablo de Chica en honneur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.