Justice : un lot important des chanvres incinéré par la cour d’appel du kasaï central

La cour d’appel du kasaï central a procédé à l’incinération d’une quantité exagérée du chanvre ce mercredi 20 mars 2024, dans son enceinte même.

Une opération qui s’est déroulée en présence du responsable de la commission nationale de droit de l’homme , CNDH ainsi que d’un échantillon de la presse kanangaise.

Le substitut du procureur général près la cour d’appel du kasaï central qui a hsupervisé cette cérémonie, motive cette incinération sur les dispositions de la loi congolaise qui interdisent la vente ainsi que la consommation des produits toxiques sur la santé humaine.

«La loi interdit la culture, la vente et même la consommation de chanvre. Nous avons saisi ce lot des matières toxiques, il était de notre devoir de les détruire pour protéger des jeunes populations qui pourraient s’adonner à leur consommation »a indiqué M. Ngoyi Kazembe.

De son côté, maître Vincent Kayembe, coordonnateur de la CNDH a vivement remercié le procureur général près la cour d’appel du Kasaï-central et toute son équipe pour la franche collaboration avec sa structure tout, en invitant les centres kasaiens à faire confiance à la justice, en vue de garantir l’état de droit dans la partie centrale de la RDC.

Ce lot des chanvres a été saisi dans le territoire de Luiza par les agents de l’ordre et transféré à la première instance judiciaire du kasaï central pré-citée, afin de faire appliquer la loi.

Lebon Mulomba

You May Also Like

Kasaï-oriental : Pour une cause non connue, un homme se donne la mort par pendaison à Mbuji-mayi

Kinshasha: « Nous saluons l’amélioration du climats des affaires grâce à la volonté du Président Félix Tshisekedi »

Kinshasa-Justice Militaire : Un réseau des spoliateurs des biens immobiliers et fonciers démantelé (scandale)

RDC : l’épée de Damoclès sur la tête de Joseph Kabila et ses alliés

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *