Enterrement de Chérubin Okende : voici la réaction de Ensemble de Katumbi et Ambongo

Le corps de Chérubin Okende, ancien ministre des Transports et cadre du parti Ensemble pour la République a été conduit à sa dernière demeure ce mercredi 20 mars 2024, après la messe de requiem observée à la cathédrale Notre-Dame de Kinshasa.

A l’occasion de la circonstance, l’archevêque métropolitain de Kinshasa, le cardinal Fridolin Ambongo et Moïse Katumbi n’ont pas épargné le verdict de la Cour de cassation en indiquant combien est « malade » la justice du pays sous le régime Tshisekedi. Pour eux, « le résultat de la justice sont une vaste blague orchestrée par le régime en place, ndlr».

« La conclusion incompréhensible à laquelle est parvenue l’enquête est la preuve suprême que la justice de notre pays est vraiment malade. Comment comprendre qu’un père de famille aussi attentionné que Chérubin, qui venait de marier sa fille, se soit suicidé en tirant des balles sur lui-même ? », s’est interrogé ce prélat catholique.

Pour le parti Ensemble pour la République, l’héritage de Chérubin Okende sera perpétué dans toute sa splendeur. « Nous nous considérerons comme faisant partie de l’héritage de notre frère Chérubin Okende que nous allons pleinement assumer au moins trois choses. Tout d’abord, son sens du devoir et de la responsabilité. Dans un contexte politique où certains élites de ce pays semblent avoir perdu la notion de bien et de mal, l’honorable Chérubin Okende fait partie de ces Congolais qui ont su garder la tête froide, doté d’un discernement dont beaucoup dans le monde nous envient», a déclaré Dieudonné Bolengetenge, secrétaire général d’Ensemble pour la République.

Notons que Chérubin Okende a été retrouvé mort le 13 juillet dernier à Kinshasa à bord de sa jeep. Les enquêtes judiciaires avancées ont indiqué la thèse du suicide comme cause de sa disparition.

Joël Kakweyi

You May Also Like

Kasaï-oriental : Pour une cause non connue, un homme se donne la mort par pendaison à Mbuji-mayi

Kinshasha: « Nous saluons l’amélioration du climats des affaires grâce à la volonté du Président Félix Tshisekedi »

Kinshasa-Justice Militaire : Un réseau des spoliateurs des biens immobiliers et fonciers démantelé (scandale)

RDC : l’épée de Damoclès sur la tête de Joseph Kabila et ses alliés

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *