La guerre dans l’Est de la RDC: le Député National Crispin Mbindule, contre le Protocole d’accord de cooperation minière entre l’Union Européenne et le Rwanda

C’est par une lettre dont la copie a été transmise pour information au Président de la République Démocratique du Congo Chef de l’Etat , au Président du Sénat et Au Président de l’Assemblée nationale , une lettre rédigée par l’Elu de Butembo, le Député Nationale Crispin Mbindule, destinée ce jeudi 29 février à Monsieur l’Ambassadeur Représentant de L’Union Européenne ayant comme objet « Dénonciation et protestation contre le Protocole d’accord de cooperation minière entre l’Union Européenne et la République du Rwanda » dont notre rédaction vous propose ici l’intégralité.

Monsieur l’Ambassadeur,

J’ai l’honneur de venir auprès de votre Autorité vous transmettre ce dont l’objet indique en marge.
En effet, l’Union Européenne que vous représentez dans mon pays, a conclu un protocole d’accord avec la République du Rwanda en date du 19 février 2024 dans le but de renforcer la coopération dans le secteur des Mines notamment en ce qui concerne les matières stratégiques et critiques telles que le tantale (Coltan), l’or et le tungstène.
L’objectif est notamment de « développer les compétences dans le secteur minier et améliorer la transparence, la traçabilité et la certification des substances minérales ».
Ce qui écœure l’opinion congolaise dans sa majorité, c’est qu’en dépit de l’agression dont la République Démocratique du Congo est victime de la part du Rwanda, il y a deux décennies avec plus de douze millions de morts, le pillage de ses ressources naturelles et la destruction de son écosystème, la Commission Européenne justifie son choix par ce qu’elle qualifie tacitement de « l’Etat de droit de façade » qui existerait au Rwanda alors que tout le monde sait pertinemment que c’est un pays connu comme une prison à ciel ouvert.
Pire encore, la Commission Européenne se félicite du fait que « une raffinerie d’or existe déjà (au Rwanda) et que celle de tantale (Coltan) sera bientôt opérationnelle » dans un Etat sans gisement considérable en mines encore moins un pays importateur des minerais bruts.
Or, tous les rapports successifs des experts de l’ONU sur la République Démocratique du Congo renseignent que l’or traité dans la raffinerie Rwandaise provient en totalité de l’exploitation illicite dans la partie orientale de la République Démocratique du Congo où la guerre fait rage, donc des minerais de conflit.
En ma qualité de Député National, élu légitime du peuple congolais, je considère cet accord comme un mépris total et surtout une insulte envers toute une Nation Congolaise meurtrie et ainsi qu’à ses dirigeants.
Pour le peuple congolais que je représente, ce protocole d’accord conclu avec le Rwanda confirme les soupçons d’un soutien indéfectible de l’Union Européenne au plan macabre de déstabilisation et de balkanisation de la République Démocratique du Congo, mon pays. Vous avez ainsi choisi votre camp et vous avez officialisé le pillage systématique des ressources minières dans la partie Est de la République Démocratique du Congo. Vous avez déclaré « oui » à la face du monde que vous soutenez la contrebande minière et vous êtes prêts à trafiquer les minerais colorés du sang de la population congolaise.
Le fait de conclure avec la République du Rwanda l’accord de même ordre que celui signé en octobre 2023 avec la République Démocratique du Congo relève de l’hypocrisie et du cynisme de l’Union Européenne qui engendre le malheur pour notre pays.
En d’autres termes, le Rwanda ne peut en aucun cas être un important fournisseur de tantale, d’étain, de tungstène, d’or et de niobium alors qu’il ne dispose pas de réserves de lithium, de coltan, de wolframite et des terres rares.
Ce sont plutôt ses velléités bellicistes et ses tendances expansionnistes depuis plus de deux décennies dans la partie Est de la RDC qui le font passer pour un pays exportateur des minerais stratégiques et critiques au détriment des milliers des morts congolais sous un silence coupable de l’Union Européenne qui se dénote par la conclusion et la signature d’un contrat minier qui ne fait que renforcer le pillage de nos minerais et massacrer les populations congolaises qui s’opposent à ce complot anachronique de la présence des FDLR justifiant sans raison la violation de nos frontières par la RDF (Rwanda Defense Force) et ses supplétifs du mouvement terroriste du M23.
Comme l’a bien dit Son Excellence Monsieur le Président de la République, Felix Antoine TSHISEKEDI TSHILOMBO, lors du Briefing Presse du jeudi 22 février 2024 « quand vous achetez le produit d’un receleur, vous êtes vous-même coupable de vol ». Et de renchérir « l’Union Européenne, j’espère, ne va pas jouer ce jeu ». Il a poursuivi en disant que notre pays allait « user de toutes les voies diplomatiques et judiciaires, pour faire annuler ce protocole pour empêcher cette ignominie ».
La République Démocratique du Congo, mon pays, a été victime de son hospitalité et elle en a payé le prix avec plus de douze (12) millions des morts congolais. L’heure a donc sonné pour développer des partenariats sincères pour le bien-être des congolais. Donc, l’Union Européenne, qui s’est toujours réclamée comme étant le partenaire privilégié de la République Démocratique du Congo devra nous le prouver en renonçant urgemment à cet accord considéré comme étant suicidaire pour le peuple congolais. Ne pas le faire constituerait une complicité notoire avec les agresseurs de la République Démocratique du Congo.
Plutôt que de vous joindre à la République du Rwanda qui agresse la République Démocratique du Congo, il est impérieux que l’Union Européenne prenne des sanctions économiques contre le Rwanda, cet Etat de la diagonale du fou, comme elle l’a fait avec fermeté envers la Russie qui a mené des assauts en Ukraine.

Veuillez agréer, Monsieur l’Ambassadeur, l’expression de mes sentiments patriotiques.

MBINDULE MITONO Crispin

Député National

You May Also Like

Kasaï-oriental : Pour une cause non connue, un homme se donne la mort par pendaison à Mbuji-mayi

Kinshasha: « Nous saluons l’amélioration du climats des affaires grâce à la volonté du Président Félix Tshisekedi »

Kinshasa-Justice Militaire : Un réseau des spoliateurs des biens immobiliers et fonciers démantelé (scandale)

RDC : l’épée de Damoclès sur la tête de Joseph Kabila et ses alliés

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *