« Sans le sous-sol congolais l’Union Européenne serait un lion sans dents! »

Publication de Me Jean Bosco BADIBANGA.

Tenez, parmi les 27 États membres de l’UE, près de 15 pays ont édifié leur économie, depuis plusieurs dizaines d’années, sur le pillage systématique des richesses minéralogiques de la RDC, essentiellement à l’Est du Congo. Le Rwanda est utilisé accessoirement comme le bourreau visible dans les montagnes du Kivu, mais aussi comme un couloir conventionnel par lequel les minerais teintés du sang des congolais, doivent absolument passer pour être exportés dans plusieurs pays de l’espace Schengen. Fort de son expérience sanguinaire, et de sa capacité avérée à executer les ordres de ses maîtres en bon élève, Paul Kagame va s’attirer l’admiration et la protection internationale de tous ses parrains. Ces derniers iront plus loin jusqu’à proclamer son petit pays, le Rwanda, foncièrement pauvre, premier producteur du coltan en Afrique, une thèse magique que seuls l’Union Européenne et les États-Unis sont capables de défendre. Les gratifications diplomatiques ne tarderont pas: seul le Rwanda sera, pendant plusieurs dizaines d’années, l’interlocuteur principal de l’Europe et de l’occident en ce qui concerne les questions qui touchent les minerais stratégiques dans la région des grands lacs. La RDC aura le malheur, pendant toute cette période, d’être gérée par les dirigeants incapables d’engager la guerre diplomatique et de porter la voix congolaise sur la scène internationale. Sans être un pays francophone, le Rwanda obtiendra de l’Elysée en récompense à son sal boulot, le pouvoir de diriger la francophonie en Afrique.

Toute honte bue, l’Union Européenne consciente des tueries et pillages qu’elle inflige gratuitement depuis plus de 20 ans aux congolais de l’Est, se comportera toujours comme un sauveur pour les victimes des agressions et d’occupation rwandaises, une politique simulée de pyromane- sapeur pompier ou de la chicotte- carotte.
Que fait l’UE concrètement pour atténuer ou blanchir sa responsabilité criminelle dans le cycle infernal de génocide rwandais à l’Est de la RDC ?

  • Elle utilise une petite partie des fonds tirés de la valeur marchande des minerais pillés en RDC pour financer les projets humanitaires principalement dans les zones rouges,
  • Elle finance la société civile congolaise sur les projets d’appui à la démocratie et de protection environnementale ;
  • Elle prend audacieusement en charge près de 66% du budget de fonctionnement de l’Union Africaine, l’objectif étant celui de corrompre moralement les dirigeants africains et de les empêcher de réfléchir sur les solutions aux crises politiques et sécuritaires en Afrique. Dans le but d’exercer et de maintenir le contrôle de souveraineté sur l’Afrique, vous les verrez se faire inviter, à tous les sommets de l’UA qui réunissent les Chefs d’États Africains.

Les congolais ont l’avantage aujourd’hui, de bien identifier ceux qui font semblant de leur venir en aide pendant la journée pour éteindre le feu, tandis qu’ils vendent nuitamment les combustibles aux pyromanes. Les illustrations éloquentes ci-après démontrent à suffisance à quel point plusieurs États de l’UE sont prêts à armer financièrement et militairement le Rwanda contre la République Démocratique du Congo:

  • le 19 février 2024: l’UE et le Rwanda signent un accord de renforcement de coopération dans le trafic des minerais critiques et stratégiques que le Rwanda ne renferme pas dans son sous-sol. C’est notamment le tantale, l’or et le tungstène ;
  • le 31 janvier 2024: la Belgique signe un nouveau programme de coopération bilatérale avec le Rwanda qui reçoit un financement de 95 millions d’euros pour développer les projets d’agriculture, d’urbanisation et de santé. Rappelons que le 13 Avril 2016, la même Belgique avait suspendu son aide au Rwanda jugé mauvais élève en matière des droits de l’homme;
  • Tandis que le 20 décembre 2022, l’UE menaçait de couper son aide militaire au Rwanda en raison de son soutien au M23, dans un intervalle de deux mois seulement, soit le 10 février 2023, l’UE revient au Rwanda pour lui renouveler une aide humanitaire d’une valeur de 22 millions d’euros en faveurs des réfugiés lybiens appelés à être radicalisés et dressés contre les Congolais.

Visiblement, ces impérialistes barbares sont décidés à maintenir la RDC et l’Afrique dans l’éternel esclavage susceptible de leur frayer une brèche pour déclencher et faire asseoir leur projet du nouvel ordre mondial satanique.

 » Avez-vous remarqué que l’Union Européenne est une coquille vide et un lion sans dents si elle doit vivre dépourvue des minerais pillés à l’Est de la RDC « !

A tous mes frères Congolais et Africains, je vous invite à la résistance populaire, car seule la lutte doit nous libérer de la servitude et de la domination. Avez-vous observé jusqu’ici que la diplomatie non violente n’a réussi qu’à donner du temps aux bourreaux de s’organiser pour les prochains assauts, et à leurs parrains de multiplier les mécanismes de balkanisation de la RDC.

Kinshasa, le 26 février 2024.

Publication de Me Jean Bosco BADIBANGA

Avocat Congolais & Révolutionnaire du 21ème siècle

You May Also Like

l’élection et l’installation du bureau du conseil de l’ONIA au Kasaï central : Jean Ngalamulume satisfait et jette des bouquets de fleurs à ce bureau

Les voeux les meilleurs de Pierre Bondoki DG de FONER, à l’occasion de la 61ème anniversaire de naissance du Président Félix Tshisekedi

Constant MUTAMBA, un phénomène oublié lors de la publication du gouvernement et pendant l’investiture

Engagement envers les communautés vulnérables: Widal Fondation du couple Loando « étincelant » !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *