IXes Jeux de la Francophonie: Isidore Kwandja rassure tous les prestataires contractants

Le Comité National des Jeux de la Francophonie (CNJF) dirigé par Monsieur Isidore Kwandja rassure tous les prestataires contractant contre le CNJF et son Directeur national alors que le processus de payement de tous les prestataires est bel et bien engagé. A ce propos, le directeur Isidore Kwandja Ngembo a tient à apporter les assurances suivantes : tous les prestataires « ayant signé un contrat avec le CNJF seront payés ».

Approché par les médias à la suite de la publication des articles contradictoires inspirés par le responsable du Restaurant « Chez Ralph », un des prestataires retenus pour nourrir les arbitres et les membres de jury, M. Isidore Kwandja a invité ce dernier le mardi 22 août pour faire le point et clarifier le dossier. Venu avec toute son équipe et ses avocats, M. Ralph Diayika a échangé avec la Commission Restauration et d’autres experts du CNJF notamment le service juridique et l’administration.

Il s’avère que le prestataire n’a pas nourri les délégations, comme il l’a prétendu dans la presse, du 25 juillet au 6 août comme initialement convenu. Sa prestation s’est arrêtée le 31 juillet. C’est ainsi qu’une commission a été mise sur pied pour une évaluation précise des services réellement rendus afin de déterminer ce qui est réellement dû.

« Le Comité National des IXes Jeux de la Francophonie va payer tous les prestataires qui ont signé un contrat avec nous. Ce n’est pas la personne du Directeur National qui paye ces prestataires mais le Comité National que je dirige et ce, après que le Gouvernement nous ait donné le fonds y afférent » a souligné M. Isidore Kwandja.

Le CNJF regrette que, pour faire pression, le prestataire « Chez Ralph » ait distillé des incongruités dans les médias pour ternir l’image du Comité qui s’est investi pour la réussite des Jeux de la Francophonie. Le CNJF déplore l’usage de ces méthodes alors qu’il n’y avait aucun obstacle pour son payement. Il en est de même pour tous les autres prestataires qui attendent d’être payés.

Pour l’instant, tous les dossiers sont constitués et sont en attente de payement dans les prochains jours, dès que le Gouvernement aura mis les fonds restants, à la disposition du CNJF qui s’engage à payer tout le monde.

You May Also Like

RDC : Dodo Kamba démissionne à la tête de l’institution confessionnelle du réveil du Congo

League des champions d’Afrique : l’avion de TP Mazembe autorisé de survol

Urgent : Augustin Kabuya reconduit informateur

Eddy Mundela Kanku, sénateur et député national à la fois, quelle confusion !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *