Beni: 4 morts au quartier Rwangoma

Quatre morts , c’est le bilan de l’attaque des hommes armés au quartier Rwangoma, ville de Beni dans la province du Nort-Kivu

 La situation est consécutive à une attaque rebelle, la nuit de mardi et à celle de c’ est mercredi.

 L ‘ oeil de la redaction de   Times. Cd, a constaté 4 corps des personnes, deux morts sur le lieu de drame, tandis que les deux autres sont allés succomber de suite de leurs blessures à l’hopital général de référence de Beni.

Selon un rescapé contactè par notre redaction de Times. Cd, les assaillants ont utilisé un pistolet , pour les orienter vers le quartier Rwangoma, malin qu’il etait ce dernier a plutôt diriger ces hommes vetus comme les FARDC à 5 Km près de la barrière des service de securité, d’où il n’y’avait aucun militaire à cette position, selon les informations, des militaires travaillent la journnée pour degarnir la position la nuit, une information qui reste à verifier.

D’où étaient les elements commis à cette position à cet heure?

S ‘etonne la rédaction de Time.cd.

Surpris dans un débit de boissons, des hommes et de femmes, dont les identités n’ont pas encore reveillée par la rédaction, ont eu des balles, tirer avec precision sur ce derniers.

Des patrouilleurs ses sont depechés pour constater la cause de crepitement de balle, cela, qu’ils ont trouvé des corps qui gissaient en même le sol. Le commandant de patrouilleurs, a ordonné a ces hommes de tirer quelques coups de somation pour reperer l’enemmi.

Selon nos sources, ses sont, ces tir de sommation qui ont limité la mission de ces hommes inconnus.

Pour l’heure, l’identité de l’ennemi n’est pas encore connues, toutefois certaines sources accusent des terroristes ADF actifs dans la région de Beni d’être auteurs de cet attaque.

Une psychose est observée ce matin dans le chef de la population du quartier Paida, l’un de quartier de la commune de Rwenzori d’où l’on assiste au deplassement de la population vers le centre ville.

Cette attaque rebelle intervient quelques jours seulement après l’alerte de la société civile forces vives sur la menace de la ville par des groupes armés négatifs. C’etait le mardi dans une conférence de presse. Son président, Maître Pépin Kavotha avait demandé aux autorités militaires de prendre des dispositions nécessaires pour assurer la sécurité des quartiers périphériques de la ville, fin de citation.

Rappelons qu’il y’a de cela deux ans que cette commune etait vider de sa population, suite aux attaques repetitives des hommes inconnus qu’on appelle ADF.

You May Also Like

RDC: »Lorsque le développement commence à la base, nous serons informé de toutes les difficultés sans nécessairement recourir au modèle développement de l’extérieur » ( Nicole Bwatshia)

RDC-MIN.FPM : Sama Lukonde lance les travaux de l’atelier de validation des données de l’EFTP collectées à Lubumbashi, Kinshasa et Matadi

Kisangani: 300 nouveaux adhérents intègrent le parti de Puis Mwabilu grâce au tendem Boliki-Augustin Yakiango

Kinshasa : Le centre pénitentiaire de rééducation de Kinshasa, ex prison de Makala, vient d’être doté d’une bibliothèque carcérale pour mineurs

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.