RDC : Première production théâtrale « Il était une fois Lumumba « écrit par le ministère de la Culture Arts et Patrimoines

C’est la première œuvre écrite par le ministère de la Culture, Arts et Patrimoines au travers le récital dénommé : « il était une fois Lumumba », a déclarée Catherine Kathung Farah Ministre de la Culture, Arts et Patrimoines.

Si l’art est le moyen de respirer par les mots, et de voyager dans le temps au travers les pensées, ce récital inédit du spectacle théâtrale écrit par le ministère de la culture, Arts et Patrimoines restera longtemps gravé dans les esprits des congolais comme une nouvelle histoire de Patrice Lumumba qui vient d’être raconté .

Ils ont répondu tous présents à l’invitation ce dimanche 3 juillet 2O22 au musée national pour assister au récital de la première production théâtrale.

Dans son mot de circonstance, la Ministre de la Culture, Arts et Patrimoines a saluée ce spectacle. Par ce récital, nous rencontrons la volonté du chef de l’État, celle de nous faire approprier notre histoire pour une Afrique que nous voulons. Nous matérialisons le voeux de Lumumba celui d’écrire Notre propre histoire par nos artistes culturels, a t-elle dit.

« Nous allons faire parler la sculpture dans la musique. Et ramener le dixième arts moderne de l’informatique dans le cinéma et la poésie. L’art de scène va devenir une réalité pour une éducation », souligne la ministre.

Et d’ajouter, comme à l’époque grecque et à l’époque romaine avant les Egyptiens et les Juifs nous allons mélanger les arts. Ce patrimoine nous allons le faire voyager dans le temps et dans l’espace. Nous allons révéler ses ancêtres les plus lointains et les plus proches. Notre ambition est de révéler la lignée mythique des trois montagnes devenus des êtres humains dans la Trinité de ENYAMBA WAADE – ONA, confirme t-elle.

Pour finir, elle invite l’assistance dans la réflexion autour de ce patrimoine qui est OKIT’ ASOMBO devenu Patrice Emmery Lumumba, en soi est un patrimoine humanitaire. Mais beaucoup s’interroge et ignorent pourquoi ce jeune homme de quatorze ans était déjà un mystère en soi ?
Beaucoup ne savent pas pas pourquoi à 33 , 35 , 36 ans, Lumumba a fait parler de la République démocratique du Congo, jadis République du Congo dans le monde?
Ce qu’il a dit il ya 62ans est encore d’actualité, a t-elle conclu.

Avant de remercier les professionnels du ballet national et du théâtre national pour avoir mis tous leurs talents à la réussite de cette première production théâtrale.

Carl/Times.cd

You May Also Like

Musique: l’artiste Gad Mongapa appelle les finalistes à promouvoir la culture de la lecture

Le tube  » Makambo » du groupe MPR, satire de la vie des personnalités religieuses sur net

RDC: James Luboya impose son respect à travers son recueil de poèmes  » les Voiles errantes »

Gospel : Divine Yorga, la première femme atalaku qui fait parler d’elle

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.