Prison centrale de kananga : dans des conditions inhumaines, appel à l’action du président de l’Assemblée Provinciale

Lors d’une visite officielle à la prison centrale de Kananga, le président de l’assemblée provinciale du Kasaï central, Daniel Lukusa Kakupweki, a fait une découverte choquante : la prison, conçue pour accueillir 300 détenus, héberge actuellement plus de 601 personnes. En plus de cette surpopulation alarmante, les conditions de vie des détenus sont déplorables.

Daniel Lukusa Kakupweki a constaté un manque criant d’électricité, une absence de prise en charge des agents pénitentiaires, une pénurie de médicaments pour les prisonniers et un défaut d’installations sanitaires adéquates. Face à cette situation inacceptable, le président de l’assemblée provinciale s’est engagé à agir rapidement.

Il a annoncé son intention de rencontrer le gouverneur de la province pour discuter des mesures urgentes à prendre afin d’améliorer les conditions de vie des détenus et de résoudre le problème de surpopulation à la prison centrale de Kananga. Il a souligné l’importance de respecter les droits fondamentaux des détenus et de garantir des conditions dignes et humaines derrière les barreaux.

Cette visite a mis en lumière l’urgence d’agir pour réformer le système carcéral et garantir le respect des droits des détenus en République Démocratique du Congo.

Érick djouma

You May Also Like

Kananga : avec l’appui de UNFPA FMMDI met en place deux espaces sûrs pour les enfants

Recadrage aux propos de Stéphane Balamuange : Les relations entre le DG et le PCA de la MIBA sont au beau fixe. De qui se moque-t-on!

Kasaï : Myrhant Mulumba invite le gouverneur Chrispin Mukendi Bukasa d’accompagner les victimes sexuelles et celles de crimes contre la paix et la sécurité de l’humanités

Gouvernement Moïse Kambulu : une actrice de la société civile en appelle à l’unité pour sortir le Kasaï central de la pauvreté

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *