RDC : ONG FMMDI encourage les nouveaux gouverneurs élus à promouvoir l’égalité des genres et l’indépendance financière

L’Organisation Non Gouvernementale (ONG) Femme Main dans la Main pour le développement intégral ( FMMDI) plaide en faveur des nouveaux gouverneurs élus pour qu’ils accordent une attention particulière à la représentativité égalitaire des femmes et des hommes au sein de leurs gouvernements provinciaux.

Nathalie Kambala Luse, directrice générale de cette ONG, a dans sa sortie mediatique du mercredi 26 juin 2024 souligné l’importance du respect du genre dans les nominations aux différents postes afin de favoriser le développement harmonieux des provinces congolaises.

Dans le cadre de cette initiative, Mme Kambala Luse salue les prises de fonctions des nouveaux gouverneurs tout en les exhortant à relever les défis auxquels ils seront confrontés. Elle a également insisté sur la nécessité d’apporter un changement significatif dans la gestion des entités provinciales afin d’impacter positivement les programmes d’action.

Prenant en compte les enjeux de développement en République Démocratique du Congo, cette militante de la société civile a appelé les nouveaux dirigeants provinciaux à s’entourer de personnes compétentes et crédibles et une l’importance sagesse pour les gouverneurs de prendre des initiatives indépendantes et de ne pas dépendre systématiquement du soutien du gouvernement national pour concrétiser la gestion efficace de leurs provinces.

L’ONG FMMDI continue ainsi à jouer un rôle actif dans la promotion de l’égalité des genres et de l’autonomisation des femmes dans le processus de développement en RDC, tout en encourageant une gouvernance responsable et autonome au niveau provincial.

Erick djouma Chauria

You May Also Like

Kananga : avec l’appui de UNFPA FMMDI met en place deux espaces sûrs pour les enfants

Recadrage aux propos de Stéphane Balamuange : Les relations entre le DG et le PCA de la MIBA sont au beau fixe. De qui se moque-t-on!

Kasaï : Myrhant Mulumba invite le gouverneur Chrispin Mukendi Bukasa d’accompagner les victimes sexuelles et celles de crimes contre la paix et la sécurité de l’humanités

Gouvernement Moïse Kambulu : une actrice de la société civile en appelle à l’unité pour sortir le Kasaï central de la pauvreté

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *