KANANGA: PNUD et UNFPA et ses partenaires dans un atelier technique sur le projet KOICA à kananga

Les agences des Nations Unies PNUD et UNFPA, en collaboration avec les organisations bénéficiaires du projet « Prévention et réponse holistique aux violences basées sur le genre pour la consolidation de la paix dans les régions affectées par les conflits en RDC », se sont réunies lors d’un atelier d’évaluation. L’objectif de cette rencontre était de faire le point sur les activités menées par les partenaires locaux de mise en œuvre au Kasaï central.

Au cours de cet atelier, la mission conjointe a examiné l’accès des victimes aux services de VBG, notamment dans le nouveau bâtiment CISM remis officiellement et une étude de suivi de l’avancement des activités à Kananga, dans la province du Kasaï central, dans le cadre du projet de lutte contre les violences sexuelles.

Plusieurs ONG ont présenté des résultats prometteurs, notamment dans la prévention et la prise en charge psychologique. L’ONG FMMDI a souligné un taux de réalisation dépassant 60%, touchant plus de 2600 personnes sur un total de 5000 ciblées. Des leaders communautaires et religieux ont été formés et déployés pour sensibiliser la population sur les VBG, tandis que des émissions radio ont été diffusées pour informer et soutenir les survivantes.

En matière médicale et psycho-sociale, Caritas a formé un grand nombre d’acteurs de la société civile sur les VBG, et autres ONG ont été impliquées dans la prise en charge des victimes.

À la suite de cet atelier, certaines ONG ont formulé des recommandations à la KOICA, notamment le renforcement des capacités des acteurs de la société civile, des magistrats et des avocats sur les VBG. Elles ont également plaidé pour l’organisation d’audiences foraines pour accélérer la justice, ainsi que pour la mise à disposition de moyens de transport pour faciliter la sensibilisation.

Grâce à l’appui de la KOICA, le projet « Prévention et réponse holistique aux violences basées sur le genre pour la consolidation de la paix dans les régions affectées en RDC » est mis en œuvre conjointement par le PNUD et l’UNFPA, avec un budget de 8,6 millions USD. Ce projet vise à lutter contre les violences sexuelles et basées sur le genre dans trois provinces de la RDC jusqu’en 2026.

Erick Djouma Chauria

You May Also Like

Kananga : avec l’appui de UNFPA FMMDI met en place deux espaces sûrs pour les enfants

Recadrage aux propos de Stéphane Balamuange : Les relations entre le DG et le PCA de la MIBA sont au beau fixe. De qui se moque-t-on!

Kasaï : Myrhant Mulumba invite le gouverneur Chrispin Mukendi Bukasa d’accompagner les victimes sexuelles et celles de crimes contre la paix et la sécurité de l’humanités

Gouvernement Moïse Kambulu : une actrice de la société civile en appelle à l’unité pour sortir le Kasaï central de la pauvreté

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *