Grâce à la KOICA, les survivantes de VBG reçoivent officiellement un bâtiment CISM pour la prise en charge à Kananga

Kananga, 19 juin 2024 – La ministre provinciale de la santé, faisant office du gouverneur de la province, a inauguré officiellement le bâtiment du Centre Intégré de Services Multisectoriels (CISM) du HGR Lukonga dans la Province du Kasaï central en RDC. Cette initiative vise à offrir aux survivantes de violences sexuelles et celles basées sur le genre (VBG) une prise en charge holistique de qualité, dans le cadre du projet « Prévention et réponse holistique aux violences basées sur le genre pour la consolidation de la Paix dans les régions affectées par le conflit en RDC », financé par l’Agence coréenne de coopération internationale (KOICA) et mis en œuvre par deux agences des Nations Unies, le PNUD et l’UNFPA, pour un montant de 8,6 millions USD.

La cérémonie inaugurale a réuni des autorités provinciales, des personnels de l’hôpital de Lukonga et des représentants des agences des Nations Unies. Dans son intervention, la ministre provinciale de la santé représentant le gouverneur a salué la coopération fructueuse des agences internationales dans la lutte contre les VBG au Kasaï central, soulignant l’engagement du gouvernement provincial à soutenir la KOICA.

Alain Kateta, représentant du PNUD Kasaï central, a appelé à une contribution collective pour atteindre les objectifs du projet, invitant les bénéficiaires à utiliser le bâtiment et d’autres biens dotés avec soin et dans l’intérêt des victimes.

« Je vous supplie d’en faire une bonne utilisation en bon père de famille dans le seul intérêt des victimes et non pour d’autres intérêts »

Et d’ajouter,

« Je souligne que ce bâtiment soit utilisé dans l’intérêt général et l’intérêt général des victimes », a-t-il expliqué à la presse du Kasaï central.

Enfin, le délégué de la KOICA a souligné l’importance de l’implication des organisations dans la mise en œuvre du projet et l’engagement du gouvernement congolais dans cette lutte cruciale pour l’atteinte de l’objectif.

« Le bâtiment construit est l’effort d’une collaboration, mobilisation commune, représentant une étape particulière dans la lutte contre les violences sexuelles et celles basées sur le genre »

, tout en donnant un message d’espoir aux survivantes

  "*Les victimes, vous n'êtes plus seules, vous êtes accompagnées, nous vous soutenons et nous sommes ici pour vous aider*".

La visite s’est poursuivie à Katuambi, à plus de 30 km de la ville de Kananga, où cette délégation a discuté avec les éléments du service national (Kayama Kasese) et sensibilisé les femmes enceintes.

Cette grande délégation a conclu sa visite au bâtiment administratif de Kananga où elle a discuté avec la ministre provinciale de santé faisant office du gouverneur de province.

Erick Djouma

You May Also Like

Kananga : avec l’appui de UNFPA FMMDI met en place deux espaces sûrs pour les enfants

Recadrage aux propos de Stéphane Balamuange : Les relations entre le DG et le PCA de la MIBA sont au beau fixe. De qui se moque-t-on!

Kasaï : Myrhant Mulumba invite le gouverneur Chrispin Mukendi Bukasa d’accompagner les victimes sexuelles et celles de crimes contre la paix et la sécurité de l’humanités

Gouvernement Moïse Kambulu : une actrice de la société civile en appelle à l’unité pour sortir le Kasaï central de la pauvreté

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *