Engagement envers les communautés vulnérables: Widal Fondation du couple Loando « étincelant » !

Un cœur doté d’amour du prochain à l’exemple du Seigneur Jésus-Christ qui a accepté d’offrir sa vie pour l’humanité. C’es ce qu’on peut dire de l’actuelle Présidente Nationale de la Fondation, Madame Deborah Loando.

Pas plus tard qu’hier
8 juin 2024, La Fondation Widal, fondée par le couple Loando Mboyo a une fois de plus démontré son engagement envers les communautés vulnérables. En ce jour mémorable, Me Guy Loando Mboyo, accompagné de l’actuelle Présidente Nationale de la Fondation, Madame Deborah Loando, a partagé un repas de cœur avec les mamans veuves de la Fondation Widal du district de FUNA.

Cet événement émouvant a été marqué par des moments de partage et de solidarité. Dans un élan de générosité et de soutien, Madame Deborah Loando a procédé à la remise de fonds de commerce à ces femmes courageuses, afin de les encourager et de booster l’entrepreneuriat local. Ces fonds de commerce représentent une opportunité précieuse pour ces veuves de devenir autonomes financièrement et de subvenir aux besoins de leurs familles.

Me Guy Loando Mboyo, lors de son discours, a exprimé sa gratitude et son admiration envers les mamans veuves pour leur résilience et leur détermination. Il a souligné l’importance de telles initiatives qui visent à améliorer les conditions de vie des personnes les plus vulnérables de notre société.

La Fondation Widal continue de mener des actions concrètes en faveur du développement communautaire et de l’autonomisation des femmes. Cet événement n’est qu’un exemple parmi tant d’autres de l’impact positif que la Fondation a sur la vie des individus et des communautés à travers la RDC.

You May Also Like

KANANGA: PNUD et UNFPA et ses partenaires dans un atelier technique sur le projet KOICA à kananga

Sous Région des Grands Lacs : « Situation des déracinés », le Panel des Experts de la Société Civile exige une rencontre Tshisekedi-Kagame en face de Dénis Sassou Nguesso

RDC : Vivant ou mort depuis le mois de septembre 2023, la famille de MANSILA DIEU MERCI recherche les traces de son fils

Élimination de la violence sexuelle en temps de conflit : Grâce l’appui de UNHCR, FMMDI sensibilise une cinquantaine des femmes et hommes au Kasaï Central

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *