Lubumbashi : l’infox – intox ! Qui en veut à Jérémie YAMBA et sa grande sœur ?

Depuis qu’il a annoncé ses couleurs pour sa candidature à la Commune annexe dans la ville de Lubumbashi, province du Haut-Katanga, ce jeune élite Jérémie YAMBA, reçoit chaque jour, les flèches empoisonnées destinées au Secrétaire Général de l’Union pour la Democratie et le Progrès Social Augustin Kabuya, parceque ce dernier croit à l’engagement de ce leader de l’Union Sacrée engagé pour soutenir le plan opérationnel du gouvernement provincial.

Ce jeune qui incarne la vision du Président de la République Felix-Antoine Tshisekedi n’a jamais pris langue avec un politicien pour solliciter un soutien. Ses adversaires s’alignent au front pour nuire à sa popularité dans la commune annexe à Lubumbashi.

Qui se cache derrière toutes ses publications dans les réseaux sociaux ? C’est de l’intox – infox tout simplement ! Pour l’instant, nous osons croire que les officines politiques, sont derrière cette manœuvre pour déstabiliser le moral de ce jeune soutenu par toute la population.

La réalisation de ce post dans les réseaux sociaux est une preuve que certains adversaires avec les mêmes ambitions sont à la manœuvre pour combattre sa vision. Et, pourtant Jérémie Yamba est très sollicité par la population de la commune annexe.

Honte aux détracteurs qui inventent un nouveau concept « LES CORRUPTEURS », tout cela pour présenter leur haine et jalousie envers la vice-ministre des affaires étrangères. Plus étonnant encore, ces détracteurs et leurs acolytes bien identifiées d’ailleurs, sont déterminés à tromper l’opinion nationale et les autorités politiques sur cette question montée en toutes pièces, pour combattre la candidature de Jérémie Yamba. Malheureusement, le plan est dévoilé !

Ce qui est drôle, on fait voir au grand public comment sa grande sœur nommée dans le gouvernement Tuluka veut soutenir son jeune frère. Où est le mal s’il se fait accompagné par sa famille ou par l’un des dirigeants du parti présidentiel ? C’est de la mauvaise foi, évitons la jalousie et la haine!.

Ce qui pousse les observateurs avertis de confirmer que le Secrétare Général de l’UDPS est un fin stratègeme qui sait encadrer et promouvoir les jeunes.

Toutes ses sorties médiatiques ratées dans les réseaux sociaux démontrent clairement que le mot « CORRUPTEUR »a été abusivement créé par ceux qui veulent détourner l’opinion et cacher la vérité sur les compétences, le background de ce jeune Jérémie YAMBA.

Plusieurs signaux démontrent que l’alerte était déjà lancée pour prévenir à la situation actuelle. Les jaloux de l’élan pris par Jérémie YAMBA sont dévoilés à Lubumbashi et Kinshasa.

Nous pensons cependant, que les initiés aux ABC politiques ne peuvent pas suivre cette campagne de diabolisation contre l’humble serviteur Jérémie Yamba.

Comprenez que l »auteur des tracts est à la recherche des voix pour les prochaines échéances électorales dans la commune annexe Curieusement, il est connu et dévoilé.

Jusqu’au moment où nous terminons la rédaction de cet article, l’auteur de l’infox n’a jamais prouvé qui a réellement corruption.
C’est vraiment joué avec la République.
Qui trompe qui ?

Aujourd’hui tout est clair. La sorcellerie, le blocage du développement de la commune annexe de Lubumbashi porte la signature des détracteurs adversaires bien identifiés, de Jérémie Yamba, le jeune visionnaire du développement de cette agglomération politique et Administrative.

You May Also Like

KANANGA: PNUD et UNFPA et ses partenaires dans un atelier technique sur le projet KOICA à kananga

Sous Région des Grands Lacs : « Situation des déracinés », le Panel des Experts de la Société Civile exige une rencontre Tshisekedi-Kagame en face de Dénis Sassou Nguesso

RDC : Vivant ou mort depuis le mois de septembre 2023, la famille de MANSILA DIEU MERCI recherche les traces de son fils

Élimination de la violence sexuelle en temps de conflit : Grâce l’appui de UNHCR, FMMDI sensibilise une cinquantaine des femmes et hommes au Kasaï Central

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *