Ministère d’État – justice : les signaux sont au rouge, Constant MUTAMBA imprime « Impunité zéro, fini la récréation »

Des mesures concrètes pour mettre fin à l’impunité ne peuvent plus attendre, le Ministre d’État de la justice et garde des sceaux va s’investir pour mettre fin à des pratiques rétrogrades qui freinent le développement de la République.

« L’incapacité de mettre en place les mécanismes adéquats pour rendre justice équitable et accorder réparation n’a pas donné des signaux positifs pour traquer, arrêter et jetter les auteurs en prison ».

« Par conséquent, l’impunité généralisée continue de régner en Republique Democratique Congo, contribuant ainsi à la récurrence des tueries et d’autres crimes graves, les pillages de nos ressources et le détournement de fonds alloués pour des grands projets d’intérêts communs, tout ceci est encouragé par certaines personnes bien identifiées qui sont aujourd’hui dans le viseur de Constant Mutamba Tungunga ».

Le Ministre d’État de la justice et garde des sceaux décide avec la bénédiction du Chef de l’État Felix-Antoine Tshisekedi Tshilombo de faire de la lutte contre l’impunité une priorité du gouvernement.

Le ministre d’État Constant MUTAMBA s’engage à prendre des mesures significatives et courageuses pour amener les personnes responsables des faits graves à rendre des comptes. Fini donc la récréation.

Pour ce deuxième mandat du Chef de l’État, Le gouvernement Tuluka à travers le ministère d’Etat de la justice devrait prendre de véritables mesures pour renforcer le système judiciaire national et mettre en place un mécanisme internationalisé garantissant que justice soit rendue de manière crédible et indépendante pour les crimes et faits passés et présents. Les auteurs doivent déjà préparer leur défense !

You May Also Like

KANANGA: PNUD et UNFPA et ses partenaires dans un atelier technique sur le projet KOICA à kananga

Sous Région des Grands Lacs : « Situation des déracinés », le Panel des Experts de la Société Civile exige une rencontre Tshisekedi-Kagame en face de Dénis Sassou Nguesso

RDC : Vivant ou mort depuis le mois de septembre 2023, la famille de MANSILA DIEU MERCI recherche les traces de son fils

Élimination de la violence sexuelle en temps de conflit : Grâce l’appui de UNHCR, FMMDI sensibilise une cinquantaine des femmes et hommes au Kasaï Central

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *