RDC : Plus de 4 gouvernements nommés sous Fatshi, Mwene Ditu et Luilu oubliés dénonce le député national Denis Tshibang

Après la publication du Gouvernement SUMWINA TULUKA, le député national Denis Tshibang n’a pas tardé à réagir farouchement sur la composition de cette nouvelle équipe gouvernementale qui oublie sans aucune justification les fils et filles de certains coins du pays notamment Luilu et Mwene Ditu.

Face à cette dernière désolation, les peuples de ces deux entités de Lomami, élèvent le ton pour dire non à la discrimination et les inégalités qui persistent. Le député national Denis Tshibang Ntambw brise le silence pour exhorter le président de la République à revoir cette situation qui énerve les communautés.

Selon cet élu national, le président de la République Felix-Antoine Tshisekedi Tshilombo qui fut d’ailleurs mieux élu lors de la presidentielle de 2023 n’a jamais considéré le territoire de Luilu et la ville de Mwene Ditu lors des discussions pour le partage des postes de responsabilité au plus haut niveau du pays.

Pour l’honorable Denis Tshibang les deux entités regorgent des personnalités dignes et outillées pour prendre part active au gouvernement en apportant des solutions durables aux attentes du peuple.

Malheureusement dira-t-il, ces entités sont oubliées intentionnellement par le Chef de l’État dénonce clairement cet homme d’Etat qui plaide pour une correction rapide avant que les communautés de se coin se désolidarisent du pouvoir après plus de 38 ans de lutte pour soutenir l’UDPS dans son combat.

Depuis l’annonce du gouvernement, la population de la ville de Mwene Ditu et du territoire de Luilu médite et se demande pourquoi le président de la République n’honore pas cette partie du pays qui n’a pas bénéficié depuis les gouvernements Ilunkamba, Sama 1, Sama 2, Sumwina d’une quelconque nomination.

Encore une fois, le président de la République Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo ne s’est pas souvenu de ces deux entités stratégiques de la province de Lomami. Comme tout au long du premier quinquennat, aucun fils, aucune fille de cet espace n’a été nommé ministre.

Pour l’élu du territoire de Luilu, triple brassard 2011-2018-2023, la répétition de cette omission devient préoccupante. Denis Tshibang attire cependant, l’attention du président de la république sur le cas de sa base politique naturelle Ditu et Luilu.
Pendant plus de 30 ans, cet espace a souffert pour défendre les intérêts du parti mais aujourd’hui, l’UDPS au pouvoir, les communautés discriminées.

Hormis la tendance politique, le député national Denis Tshibang Ntambw rappelle qu’à toutes les élections, la ville ferroviaire de Mwene Ditu et le territoire de Luilu votent massivement pour l’UDPS et son autorité morale. En 2011, l’actuel parti présidentiel avait récolté nonante pourcent de voix, nonante trois en 2018 et, très récemment en décembre 2023, Mwene Ditu et Luilu ont voté le président Félix Tshisekedi à nonante neuf pourcent. Mais, ces population ne sont jamais récompensées.

Dans la population de ces deux circonscriptions électorales de Lomami, c’est la déception et la tristesse qui transparaissent.

Tellement la déception est grande et généralisée depuis la publication du gouvernement Suminwa à Luilu et Mwene Ditu, le député national Denis Tshibang Ntambw s’est décidé de porter haut ce colis mélancolique au près du garant du bon fonctionnement des institutions Felix-Antoine Tshesekedi Tshilombo.

Maintenant que Fatshi est à son dernier mandat constitutionnel est-ce que ce peuple de Luilu et Ditu se retrouvera-t-il encore? ou va-il rester dans l’injustice éternelle ?

Rédaction

You May Also Like

KANANGA: PNUD et UNFPA et ses partenaires dans un atelier technique sur le projet KOICA à kananga

Sous Région des Grands Lacs : « Situation des déracinés », le Panel des Experts de la Société Civile exige une rencontre Tshisekedi-Kagame en face de Dénis Sassou Nguesso

RDC : Vivant ou mort depuis le mois de septembre 2023, la famille de MANSILA DIEU MERCI recherche les traces de son fils

Élimination de la violence sexuelle en temps de conflit : Grâce l’appui de UNHCR, FMMDI sensibilise une cinquantaine des femmes et hommes au Kasaï Central

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *