Ass Nat-Élection du bureau définitif : « M’boso juge et partie pour confirmer les candidats », Christian Mwando déplore sa légèreté

L’élection des membres du bureau définitif de la chambre basse du Parlement continue à susciter des réactions croisées qui discréditent l’ancien Président de l’Assemblée Nationale.

Les élus nationaux proches de Moïse Katumbi ne sont pas d’accord avec Christophe M’boso qui veut régler des compte au président Moïse Katumbi. Le haut représentant de ce dernier, Christian Mwando était ce jeudi 16 mai 2024 devant les professionnels des médias pour éclaircir l’opinion nationale et internationale sur ces faits graves qui visent à faire taire la vraie opposition de la RDC. Voila pourquoi nous soutenons la pétition qui attaque ce farceur.

Le député national Christian Mwando, haut cadre du parti Ensemble pour la République n’est pas d’accord avec la complaisance constatée dans le choix des candidats retenus pour la course au perchoir.

L’élu de MOBA et cadre du parti politique Ensemble pour la République qualifie d’indigeste la blague de M’boso, un président qui ne respecte pas la volonté de l’opposition qui a reconnue Ensemble comme seul parti légitime pour occuper le poste du rapporteur adjoint de la chambre basse du parlement.

Si cette question crée autant de remous au sein de la famille politique du Chef de l’État Union Sacrée dont Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo est l’autorité morale, il en est de même dans l’opposition politique de la Republique Democratique du Congo. Tôt le matin, le deputé national Christian Mwando a critiqué sévèrement la liste définitive publiée par la commission fantaisiste montée en toute pièce par le président du bureau d’âge qui tient à se maintenir au perchoir. 

Sans réserve Mwando accuse au nom de ses pairs, Christophe Mboso N’kodia d’être juge et parti par rapport à l’élection des membres du bureau définitif, et veulent obtenir son départ de la tête du bureau d’âge, avant le scrutin prévu le samedi 18 mai.

Je me demande pourquoi Christophe Mboso veut se faire juge et partie. Pourquoi il ne veut pas laisser la gestion aux jeunes ?

« Il incarne depuis la deuxième République des anti valeurs « , a-t-il dit.

C’est dans ce contexte que l’honorable Christian Mwando a relevé la démarche de Me Constant Mutamba qui n’a pas hésité de fustiger.

Ce garçon utilisé par le pouvoir à travers M’boso a postulé au seul poste et candidature réservée à Ensemble pour la République qui a présenté l’élu de Lubudi Princesse Dominique Munongo.

Indigné par le comportement de M’boso, le député national Mwando Nsimba a fait savoir que Constant Mutamba n’a ni droit ni qualité, pour être retenu candidat au poste de rapporteur adjoint de l’Assemblée nationale.

Ce poste, selon le haut représentant de Moïse Katumbi, revient naturellement et de droit à l’Ensemble pour la République, qui détient la majorité des députés de l’opposition.

Pour flouer M’boso se cache derrière sa commission constituée en violation du Règlement intérieur de cette chambre basse a-t-il conclu.

You May Also Like

58e édition de la coupe du Congo : l’As Kamayi battu et éliminé à domicile par le DC Virunga

Ituri : cinq civils tués dans une incursion des miliciens de Codeco à Banyali Kilo

Des femmes Leaders en mission de plaidoyer à Kinshasa pour la réponse humanitaire

Vote du bureau définitif de l’Assemblée Nationale, Est-ce, Felix Tshisekedi a écouté toutes les sensibilités lésées ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *