Ituri : 3 ans depuis l’instauration de l’état de sieges, aucune avancée significative enregistrée( Dieudonné Lossa)

La République démocratique du Congo (RDC) compte actuellement 26 provinces après le découpage, dans sa partie orientale l’insécurité est en puissance d’une façon ciblée. Deux provinces en sont victime dans cette zone orientale du pays notamment la province de l’ituri et la province du Nord -Kivu où les populations meurent du jour au jour, mais également les biens de valeurs des habitants sont carbonisés par les ennemis de la paix entres autres les rebelles ADF , les M23 et des groupes armés locaux actifs bien que signataires de l’accord de cessation des hostilités.

Vu la montée en puissance de la multiplication des morts de paisibles population dans les deux provinces précitées l’État congolais avait instauré le 03 Mai 2021 l’Etat de siège pour mettre fin à ces carnages macabres .

C’est ce vendredi 03 Mai 2024 que cette mesure exceptionnelle a totalisé 3 ans d’existence dans la province de l’ituri et celle du Nord Kivu qui sont en proie de l’insécurité grandissante.

Sans résultat escompté, des voies s’élèvent pour rejeter l’état de siège.

C’est dans la même optique, que le coordonnateur de la société civile force vives de la province de l’ituri S’inquiète de cette situation dans la province de l’ituri du fait que la dite province continue à notifier des morts en pleine mesure exceptionnelle de l’état de siège.
Le patron de cette structure citoyenne accuse les rebelles ADF et les différents groupes armés locaux actif à l’insécurité de la province de l’ituri.

«Voilà 3 ans écoulés depuis que l’Etat de siège a été instauré dans la province de l’ituri et du Nord Kivu, chose inquiétante la population demeure toujours dans des sites de déplacés. quasiment aucun groupe n’a été neutralisé jusqu’à leur suppression» déclare Dieudonné Lossa, le coordonnateur de la société civile forces vives de l’ituri.

Il encourage cependant, l’arrivée de Félix Tshisekedi dans la province de l’ituri pour venir s’imprégner de la situation sécuritaire en vue de l’instauration de la paix.

Soulignons que l’arrivée du chef de l’État en ituri est annoncée après que les différents groupes armés locaux signent l’accord de cessation des hostilités devant le vice premier Ministre , Ministre de la défense et des anciens combattants Jean Pierre Bemba, 19 Avril dernier à Bunia chef-lieu de la province de l’ituri.

Pour rappel c’est depuis le 03 Mai 2021 que l’État de siège a été instauré en ituri et au Nord-Kivu en vue de mettre fin aux carnages des populations.

Olivier okande bin

You May Also Like

58e édition de la coupe du Congo : l’As Kamayi battu et éliminé à domicile par le DC Virunga

Ituri : cinq civils tués dans une incursion des miliciens de Codeco à Banyali Kilo

Des femmes Leaders en mission de plaidoyer à Kinshasa pour la réponse humanitaire

Vote du bureau définitif de l’Assemblée Nationale, Est-ce, Felix Tshisekedi a écouté toutes les sensibilités lésées ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *