Kasaï-central : Célestin Sakanga, jeune de 28 ans dans la course au poste de gouverneur pour développer une province en « difficulté »

Un vent de jeunesse souffle sur la politique locale du Kasaï central alors qu’un jeune homme de 28 ans a décidé de se lancer dans la course au poste de gouverneur d’une province en proie à des problèmes majeurs d’infrastructures, d’eau et d’économie faible.

Devant la presse dès son arrivé à kananga le jeudi 25 Avril 2024, il a fait une promesse audacieuse : «faire développer la province une fois élu».

C’est une première dans l’histoire politique de la région du grand Kasaï qu’un candidat aussi jeune se porte volontaire pour un poste d’une telle envergure avec des leaders .

Malgré son jeune âge, le candidat affiche une détermination sans faille et un discours plein d’espoir pour l’avenir de la province du Kasaï central.

Ensemble avec les femmes et jeûnes, Célestin sakanga a interpellé directement les députés provinciaux aux soutien et à leur vote pour lui permettre de mettre en œuvre son programme ambitieux.

Sa jeunesse et sa fraîcheur semblent être des atouts majeurs pour convaincre les électeurs en quête de renouveau et de dynamisme?

Cette candidature atypique suscite depuis un moment de vives réactions et soulève des questions sur la capacité d’un jeune homme à diriger une province en difficulté.

Il promet relever les relever le défi et transformer ses promesses en actions concrètes pour le bien de tous.

Érick djouma Chauria

You May Also Like

58e édition de la coupe du Congo : l’As Kamayi battu et éliminé à domicile par le DC Virunga

Ituri : cinq civils tués dans une incursion des miliciens de Codeco à Banyali Kilo

Des femmes Leaders en mission de plaidoyer à Kinshasa pour la réponse humanitaire

Vote du bureau définitif de l’Assemblée Nationale, Est-ce, Felix Tshisekedi a écouté toutes les sensibilités lésées ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *