Tensions au Kasaï central : des violences éclatent lors d’une émission politique à 8 jours des élections.

Dans la matinée du dimanche 21 avril, la tension est montée d’un cran dans la province du Kasaï central, à huit jours seulement de la tenue des élections de gouverneur et sénateur. lors d’une émission politique diffusée en direct à la locale Louluabourg FM, des partisans du gouverneur actuel, également candidat à sa propre succession, ont violemment agressé des journalistes et des invités présents sur le plateau.

Les images choquantes de cette scène de violence ont rapidement circulé sur les réseaux sociaux, suscitant l’indignation de nombreux observateurs.

Les journalistes agressés ont témoigné de leur incompréhension et de leur peur face à cette attaque inattendue.

Cette escalade de violence intervient dans un contexte déjà tendu, marqué par des rivalités politiques exacerbées et des tensions croissantes entre les différents camps en lice pour les élections à venir.

La nouvelle société civile congolaise Kasaï central a rapidement réagi en condamnant fermement ces actes de violence et en promettant une enquête approfondie pour identifier et punir les responsables.

Face à cette situation préoccupante, les leaders politiques appellent à la retenue et au respect des principes démocratiques pour permettre la tenue d’élections libres et transparentes dans la région. Il est essentiel que la violence et l’intimidation ne viennent pas entraver le processus démocratique en cours et que chacun puisse expresser librement ses opinions sans craindre pour sa sécurité.

Érick djouma Chauria

You May Also Like

58e édition de la coupe du Congo : l’As Kamayi battu et éliminé à domicile par le DC Virunga

Ituri : cinq civils tués dans une incursion des miliciens de Codeco à Banyali Kilo

Des femmes Leaders en mission de plaidoyer à Kinshasa pour la réponse humanitaire

Vote du bureau définitif de l’Assemblée Nationale, Est-ce, Felix Tshisekedi a écouté toutes les sensibilités lésées ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *