Course au gouvernorat et à l’assemblée du Kasaï-oriental: la population dit non au «diktat» de Kinshasa

Depuis vendredi après-midi, la ville de Mbuji-Mayi, située dans la province du Kasaï oriental en République démocratique du Congo, est le théâtre d’une mobilisation citoyenne sans précédent. Des affiches clamant «La population du Kasaï oriental dit non au diktat de Kinshasa» ont été placardées dans les rues de la ville.

Cette action symbolise le rejet de l’ingérence de la capitale dans les élections provinciales et gouvernementales de la région.

Les habitants du Kasaï oriental expriment ainsi leur volonté de prendre en main leur destinée politique et de défendre leur autonomie face aux décisions prises à Kinshasa. Cette mobilisation témoigne de la détermination du peuple à faire entendre sa voix et à lutter contre toute forme de domination extérieure.

Cette initiative citoyenne souligne également l’importance de la démocratie locale et de la participation des citoyens dans les processus électoraux.

Les habitants de Mbujimayi affirment ainsi leur droit à une gouvernance transparente et démocratique, loin des pressions et des influences extérieures.

En attachant ces affiches dans les avenues de la ville, la population du Kasaï oriental affiche sa détermination à défendre ses intérêts et à faire respecter sa souveraineté. Cette action marque le début d’une mobilisation citoyenne qui pourrait bien changer le cours de la politique dans la région.

NoLand Fernand Kazadi

You May Also Like

58e édition de la coupe du Congo : l’As Kamayi battu et éliminé à domicile par le DC Virunga

Ituri : cinq civils tués dans une incursion des miliciens de Codeco à Banyali Kilo

Des femmes Leaders en mission de plaidoyer à Kinshasa pour la réponse humanitaire

Vote du bureau définitif de l’Assemblée Nationale, Est-ce, Felix Tshisekedi a écouté toutes les sensibilités lésées ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *