Lubumbashi : le centre-ville transformé en «poubelle» géante devant les yeux des autorités

Le centre-ville de Lubumbashi connaît une montée de l’insalubrité jamais observée dans le passé. D’après notre constat sur le lieu ce 10 avril, des grandes poubelles de fortunes couvrent toutes les avenues et grands espaces publics du cœur de la ville.

Le peuple de cette partie s’interroge sur le travail de la mairie de la ville de Lubumbashi dans le secteur de la gestion de l’insalubrité. D’après les renseignements sur terrain, aucun élan positif de l’équipe dirigeante n’a été faite dans cette direction. « Que des taxes à payer mais rien n’est fait jusqu’à aujourd’hui. La ville est détruite chaque jour un peu plus », a dit un habitant. Ici la cassure entre dirigeants et dirigés semblent s’étendre davantage.

« Nous ne voyons aucune politique de gestion de la ville depuis que nous sommes là. Les derniers mois ont été chaotiques car aucun véhicule d’évacuation des déchets n’a fait son travail. Nous attendons plus des autorités mais le juste minimum manque d’abord. Nous ne savons à quel saint se vouer. Lubumbashi va mal et on doit le dire », a dit un vendeur à notre micro.

Le maire Kazembe et sa bande sont appelés à trouver une solution idéale dans un bref délai. « Que les autorités fassent l’effort de trouver une solution dans les prochains jours, car nous devons sauver l’image de notre belle Élisabeth ville ».

Il convient de noter que la ville de Lubumbashi connaît un énorme problème de gestion des déchets. La situation qui touche le cœur de la ville n’épargne pas les périphéries et engendre plusieurs maladies dues à la saleté.

Joël Kakweyi

You May Also Like

58e édition de la coupe du Congo : l’As Kamayi battu et éliminé à domicile par le DC Virunga

Ituri : cinq civils tués dans une incursion des miliciens de Codeco à Banyali Kilo

Des femmes Leaders en mission de plaidoyer à Kinshasa pour la réponse humanitaire

Vote du bureau définitif de l’Assemblée Nationale, Est-ce, Felix Tshisekedi a écouté toutes les sensibilités lésées ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *