Fridolin Ambongo « la véritable cause du manque de la paix est la mauvaise gouvernance »

La situation sécuritaire de l’est de la république démocratique du Congo continue à s’aggraver. Selon plusieurs sources, beaucoup des congolais ont été tués lors de dernières incusions de rebelles.

Dans une déclaration faite ce lundi 8 avril, Fridolin Ambongo, l’archevêque Métropolitain, a fait savoir que« la mauvaise gouvernance, l’absence d’un leadership participatif, la mauvaise répartition de la richesse du pays » demeure la véritable cause du manque de paix est interne de la république démocratique du Congo.

« ceci signifie que pour que la paix règne dans notre pays, elle doit avant tout germer dans le cœur de chaque congolais » a t-il déclaré.

L’archevêque Métropolitain de Kinshasa a également invité le peuple congolais, à prendre soin de la terre en luttant contre la violence sous toutes ses formes. Il a par la suite appelé les dirigeants en place de finir avec le phénomène Kuluna dans des centres urbains.

Times.cd

You May Also Like

58e édition de la coupe du Congo : l’As Kamayi battu et éliminé à domicile par le DC Virunga

Ituri : cinq civils tués dans une incursion des miliciens de Codeco à Banyali Kilo

Des femmes Leaders en mission de plaidoyer à Kinshasa pour la réponse humanitaire

Vote du bureau définitif de l’Assemblée Nationale, Est-ce, Felix Tshisekedi a écouté toutes les sensibilités lésées ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *