Situation sécuritaire dans l’Est de la RDC : le caucus des Députés Nationaux du Nord Kivu demande au Gouvernement de résister face à corneil Naanga et aux traîtres qui soutiennent l’agression du pays

C’était lors d’une déclaration politique, faite ce vendredi 05 avril , à l’esplanade du palais du peuple, dans la commune de lingwala par le caucus des députés du Nord Kivu que cette déclaration a été rendu publique. Celle-ci a été axee sur le défit sécuritaire qui prévaut dans la partie orientale du pays.

En effet, pendant plusieurs décennies l’Est de la République Démocratique du Congo est confronté à des actes barbares entre autres les genocides , les viols etc, orchestrés par le Rwanda, sous couvert des terroristes du M23 .
Nul n’ignore que cette situation a engendré l’instabilité dans le pays. Sur ce , le caucus de des députés du Nord Kivu s’insurge contre cette situation et demande au gouvernement de garantir une bonne condition de travail pour
tous ceux qui se battent au prix du sacrifice suprême pour la sauvegarde de l’intégrité territoriale et la protection des vies humaines,
D’intensifier les opérations militaires à l’Ouest de la Ville de Beni, dans les Groupements Batangi-Mbau et Bambuba-Kisiki pour contrer l’activisme des ADF/MTN ;
D’émettre des mandats d’arrêts à l’encontre de tous les criminels qui se sont ralliés aux ennemis de la République Démocratique du Congo.
A la population, particulièrement les jeunes :
De Réserver un refus catégorique de coopération à tous les traitres de la République et à tous ceux qui viennent solliciter leur adhésion aux groupes rebelles ;
De résister à tous ces traitres venus d’autres provinces pacifiees dont Messieurs Corneille NANGAA, BERTRANT BISIMWA et Jean Jacque MAMBA, qui soutiennent l’agression du pays en voulant utiliser notre Province comme espace d’amplification de leur rébellion. Leur venture criminelle et terroriste vise à endeuiller continuellement notre Province en massacrant et en jetant des dizaines des milliers des familles dans l’errance, en vue de freiner l’élan de développement de notre Province ,affirme le caucus de députés du Nord Kivu.

Déplorant la poursuite de l’insécurité perpétrées jour après jour à Béni faisant des centaines des victimes atrocement tuées dans cette région, le caucus parlementaire du Nord Kivu revele
que le O1 avril dernier, 9 personnes ont été tuées à Nyanzale. De surcroît la dernière tuerie date du 2 avril 2024 à Béni dans la commune de Mangina.

L’occasion faisant le larron,les Députés Nationaux du Nord Kivu ont profité pour féliciter Madame Judith TULUKA SUMINWA pour sa nomination comme Premier Ministre du Gouvernement et en lui demandant d’avoir une attention particulière sur cette partie de la République qui exige des actions concrètes et efficaces afin d’ y restaurer une paix durable.

You May Also Like

58e édition de la coupe du Congo : l’As Kamayi battu et éliminé à domicile par le DC Virunga

Ituri : cinq civils tués dans une incursion des miliciens de Codeco à Banyali Kilo

Des femmes Leaders en mission de plaidoyer à Kinshasa pour la réponse humanitaire

Vote du bureau définitif de l’Assemblée Nationale, Est-ce, Felix Tshisekedi a écouté toutes les sensibilités lésées ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *