RDD/justice : la liberté provisoire accordée à Salomon Kalonda

La cour militaire de Kinshasa – Gombe vient d’accorder la liberté provisoire à Salomon Kalonda, cadre du parti Ensemble pour la République.

L’information est confirmé ce mercredi 27 mars 2024 par l’avocat du conseiller spécial de l’opposant Moïse Katumbi à la presse.

Détenu depuis plusieurs mois à la prison de Ndolo à Kinshasa, Salomon Kalonda a été élu député provincial lors des élections générales du 20 décembre 2023.

Salomon Kalonda était poursuivi par la justice congolaise pour trahison et incitation des militaires à commettre des actes contraires à la loi et la discipline.

You May Also Like

Enfin, Nicolas Kazadi est de retour à Kinshasa

Kinshasa : le Ministre Jean-Pierre Tshimanga lance ce mercredi 24 juillet le projet des systèmes numériques

Ouverture d’un procès public contre Corneille Nangaa à la Cour Militaire: Patrick Katengo en vrai patriote, soutien l’initiative du ministre Constant Mutamba

XXXIIIèJ.O. de Paris 2024: la dernière la délégation congolaise est en l’air pour les festivités

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *