Haut-katanga : hausse de prix des produits de première nécessité signalée à Lubumbashi

La ville de Lubumbashi, chef-lieu de la province du Haut-Katanga et ses environs connaissent une hausse vertigineuse des prix de plusieurs produits de première nécessité comme les tomates, les oignons et consorts.

Le constat a été fait dans plusieurs coins de cette partie du Haut-Katanga, ce samedi 16 mars 2024.

Le prix des tomates vendues à 500 FC revient maintenant à 1000 FC ou 1500 FC, et pareillement aussi pour les légumes qui n’ont pas été épargné.

« La situation est très dure pour nous, le bas peuple », a dit une femme rencontrée au marché Moïse à Lubumbashi.

Pour les femmes marchandes, la hausse des prix est la conséquence de la sécheresse qui ravage actuellement la Zambie. A les en croire, plusieurs produits de première nécessité utilisés dans le Haut-Katanga viennent de l’extérieur du pays et donc, un moindre pépin extérieur peut tout bousculer.

« Les biens et produits utilisés dans notre ville de Lubumbashi viennent en majorité de nos pays voisins, d’où un changement brusque chez eux bouge notre vie économique et sociale. La Zambie traverse d’énormes difficultés agriculturales suite au changement climatique et c’est la raison majeure de l’augmentation des prix sur le marché local », a-t-on appris.*

Pour sa part, la population exhorte aux autorités congolaises de prendre des mesures urgentes, pour sauver la population actuellement en proie à la famine. « Nous demandons au président Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo et à ses alliés de trouver une solution rapide pour la situation que connaît la province. Les défis sont énormes ici. Nous avons besoin d’une politique claire dans le domaine de l’agriculture ».

Joël Kakweyi

You May Also Like

Kasaï-central : Daniel Lukusa candidat président de bureau définitif de l’Assemblée provinciale

Irumu : six personnes tuées par les ADF à Ndalya

Petition : Dénonciation des actes d’exercice illégal de la profession d’avocat, de faux et usage de faux à charge de Sieur José KAYEMBE TSHIMANGA

RDC-Élections Sénatoriales au Nord Kivu : La CENI supplante la Cour Constitutionnelle (Panel des Experts de la Société Civile)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *