Tout savoir sur visite de travail de Bertin Mubonzi en Afrique de l’ouest, président en exercice du REPAM-CDR

Le Président en exercice du Réseau des Parlementaires Africains Membres des
Commissions Défense et Sécurité, REPAM-CDS en sigle, le Député national honoraire Bertin MUBONZI dont le mandat au sein de cette organisation panafricaine court encore jusqu’à l’élection et investiture de son successeur en octobre 2024, a entamé ce mercredi 06 mars 2024, une visite de travail en Afrique de l’Ouest qui le conduira plus précisément en Côte d’Ivoire à Jacqueville, a indiqué hier mardi le Secrétariat Technique du REPAM-CDS.

Dans un contexte marqué par des multiples crises sécuritaires, le REPAM-CDS est invité à participer à un séminaire de sensibilisation des Présidents des Commissions de la sécurité et de la défense des Assemblées nationales des États du Golfe de Guinée organisé à Jacqueville pour une formation de trois jours : les 7 et 9 mars 2024 à une cinquantaine de présidents et membres de commissions de la sécurité et de la défense.

Sensibiliser les parlementaires sur le danger de l’approche de mercenarisation et de milicianisation dans la lutte contre le terrorisme et d’accroître leur capacité à mieux cerner les enjeux géopolitiques qui affectent l’équilibre du rapport entre États et aussi entre les populations, tel est l‘objectif principal de ce séminaire de formation.

Thème retenu : « Mercenarisation et milicianisation de la lutte contre le terrorisme en Afrique : Entre risques et défis d’État de droit ».

La RD-Congo étant concerné par la mercenarisation et milicianisation du M23, bras armé du Rwanda ; le Président en exercice du REPAM-CDS, le Député Bertin MUBONZI s’inscrit donc dans la ligne droite de la vision du Président de la République, Félix-Antoine TSHISEKEDI TSHILOMBO en portant cette question dans sa gibecière, de manière à la
développer auprès de ses pairs pour une meilleure conjugaison des efforts dans la lutte contre l’insécurité qui menace l »Est de la RDC.

Ainsi donc, pour la recherche de la paix, il est normal que les efforts soient réunis de manière à ce que les peuples, les services, les parlements et les gouvernements se mettent tous ensemble pour lutter contre ce fléau qui menace le développement de l’Afrique.

Pour rappel, après le déboulonnage de l’ancienne majorité présidentielle , le Député MUBONZI a pris les rênes de la Commission Défense et Sécurité de l’Assemblée Nationale de la RDC en remplacement de l’Honorable Jeannette Kabila. Depuis, sous sa présidence, il s’est tenu à Kinshasa, en octobre 2022, la 6ème Conférence du Réseau des Parlementaires Africains Membres des Commissions Défense et Sécurité, REPAM-CDS qui a porté l’Honorable MUBONZI à la tête pour deux ans, plus précisément jusqu’à son remplacement en octobre 2024. Après son mandat, il deviendra Président d’honneur du REPAM-CDS comme le prévoit les dispositions statutaires de cette organisation.

You May Also Like

Kasaï-central : Daniel Lukusa candidat président de bureau définitif de l’Assemblée provinciale

Irumu : six personnes tuées par les ADF à Ndalya

Petition : Dénonciation des actes d’exercice illégal de la profession d’avocat, de faux et usage de faux à charge de Sieur José KAYEMBE TSHIMANGA

RDC-Élections Sénatoriales au Nord Kivu : La CENI supplante la Cour Constitutionnelle (Panel des Experts de la Société Civile)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *