Affaire Chérubin Okende : le procureur de la République instruit pour interpeller les auteurs des commérages

Après la publication des conclusions de l’enquête concernant le décès du feu ministre honoraire des Transports Chérubin Okende, les réactions vont dans tous les sens, réfutant ces résultats de la justice congolaise.

Dans un document consulté ce lundi 04 mars, le procureur général près la Cour de Cassation Firmin Mvonde, décide d’instruire le procureur général de la République près cette juridiction pour interpeller toute personne qui serait auteur des commérages, après la publication des conclusions des enquêtes menées sur la mort de Chérubin Okende.

« Il vous souviendra que le jeudi 29 février 2024, avant ma communication sur la mort de sieur Chérubin Okende, je vous avais instruit de porter à la connaissance de la famille de feu Chérubin Okende, la conclusion convergente des rapports d’experts sur la cause de la mort du de cujus, en mettant en primeur à sa disposition les pièces et autres procès-verbaux relatifs à cette affaire. Vous m’avez par la suite informe de son refus de répondre à votre invitation », lit-on dans ce document.

Et de poursuivre : « Je vous instruis, dès la réception de la présente, de tout entreprendre pour les leur notifier, même par voie d’huissier. De même, vous veillerez à indiquer, lors de ladite notification, l’adresse où est garée le véhicule où fut retrouvé le corps du de cujus et à faire ressortir les adresses des experts. À la suite de cette communication, il m’est rapporté des commérages en tous sens, distillés dans les médias autour de la conclusion des rapports d’experts sus vantés, que j’ai rendue publique, dans le but à peine voilé de récupération politicienne et de discréditer la justice. Face à ces allégations, je vous demande d’interpeller toute personne qui en serait auteur aux fins d’éclairer votre lanterne, tout en vous rappelant que les affirmations gratuites constitutives de faux bruits sont réprimées par la loi ».

Selon les conclusions du rapport rendu public par la justice congolaise, l’ancien ministre des Transports et cadre du parti Ensemble pour la République s’était suicidé.

Rédaction

You May Also Like

Kananga : avec l’appui de UNFPA FMMDI met en place deux espaces sûrs pour les enfants

Recadrage aux propos de Stéphane Balamuange : Les relations entre le DG et le PCA de la MIBA sont au beau fixe. De qui se moque-t-on!

Kasaï : Myrhant Mulumba invite le gouverneur Chrispin Mukendi Bukasa d’accompagner les victimes sexuelles et celles de crimes contre la paix et la sécurité de l’humanités

Gouvernement Moïse Kambulu : une actrice de la société civile en appelle à l’unité pour sortir le Kasaï central de la pauvreté

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *