Kasaï-central : les photographes fustigent la fixation de frais de capture photo par le gouvernement provincial

Union des photographes de la ville de kananga au Kasaï central, exigent l’annulation de la perception de frais de capture photo, des élèves finalistes aux examens d’Etat et TENASOP, dans différentes écoles de la ville de kananga.

Dans un entretien avec la presse, cette union des photographes précise que la décision prise à l’absence du gouverneur de province John Kabeya Shikayi, met à côté les photographes qui ne vivent que de ce métier.

Cicéron Mundjangala représentant de cette union à kananga, a au nom de tous les photographes sollicité l’implication du numéro 1 de la Province Jhon Kabeya Shikayi, afin de permettre aux photographes de prendre ce marché.

Dans une note circulaire numéro 02/14/cab/gp/mmf/003/2024 fixant et complétant l’arrêté provincial numéro 01 du novembre 2023, portant fixation de taux des fiches E01 et de participation aux épreuves certificative 2023-2024 au Kasaï central, tous les candidats à l’examen d’Etat et au TENASOP dans toutes les écoles du Kasaï central sont obligés de payer 3000fc comme frais de capture photo.

Le gouvernement provincial du Kasaï central autorisé la perception de 3.000fc de fais de capture photos passeport aux candidats à l’examen d’Etat et au tenasosp, dans toute les écoles de la ville de kananga au chef lieu de la province du Kasaï central, cela à travers sa note circulaire numéro 02/14/ cab/ gp/ mmf/003/2024 fixant et complétant l’arrêté provincial numéro 01 du 9 novembre 2023 portant fixation de taux des fiches E 01 et de participation aux Épreuves certificative 2023-2024 au Kasaï central.

Cette décision prise par le gouvernement provincial, inquiète au plus haut niveau les photographes de la ville de kananga, qui par conséquent, sollicitent l’implication du gouverneur John Kabeya Shikayi d’annuler la décision prise à son absence par le vice gouverneur Makita mfuamba .

Selon les photographes , cette circulaire fragilise la vision de la gratuité de l’enseignement prônée par le président de la République.

Cicéron Mundjangala ajoute que le gouvernement provincial doit trouver la solution pour que la paix revienne aux photographes du Kasaï central.

Gilbert Kabongo

You May Also Like

Enfin, Nicolas Kazadi est de retour à Kinshasa

Kinshasa : le Ministre Jean-Pierre Tshimanga lance ce mercredi 24 juillet le projet des systèmes numériques

Ouverture d’un procès public contre Corneille Nangaa à la Cour Militaire: Patrick Katengo en vrai patriote, soutien l’initiative du ministre Constant Mutamba

XXXIIIèJ.O. de Paris 2024: la dernière la délégation congolaise est en l’air pour les festivités

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *