Kasaï-central: la conjonctivite fait des victimes dans la ville de kananga

Depuis près de trois mois maintenant, la ville de kananga vit sous une forte Menace de l’épidémie de la conjonctivite . La maladie se propage en grande vitesse.

Deux personnes sur trois sont déjà affectées par la pathologie et subissent les conséquences.

Et pour s’en débarrasser, bon nombre d’habitants de la région juge bon de faire recours aux produits traditionnels notamment, les urines, du sel , feuilles de différentes plantations et tant d’autres.

Contacté à ce sujet par TIMES.CD , un médecin ophtalmologiste de l’institut médical de kananga, IMCK, révèle que ces substances ne guérissent pas la conjonctivite et leur usage provoque des complications graves dans les yeux dont la perte de vision.

 » Ces produits n’ont pas été traités ni expérimentés. Il n’y a pas de la publication d’expérience à leur sujet. Ce sont des produits indigènes qui présentent beaucoup de conséquences néfastes car leur utilisation peut aller jusqu’à perforer l’oeil et quelqu’un perd la vision » a averti Roger Kapembu Kanda.

Il conseille par ailleurs les personnes atteintes de la conjonctivite à consulter les services spécialisés en ophtalmologie pour obtenir des prescriptions médicales appropriées, ce, en vue de réduire les risques de perte de la vue.

Il sied de signaler que c’est depuis le mois de janvier 2024 que cette maladie fait la loi dans la ville de kananga, chef lieu de la province du kasaï central. Elle se transmet d’une personne à une autre par des contacts physiques .

Lebon Mulomba

You May Also Like

Kasaï-central : Alain Lukusa Mpoyi candidat Vice-Président de l’assemblée provinciale

Le Ministre Guy Loando Mboyo ébloui par son portrait en rubik’s cube réalisé par une jeune artiste kinoise.

RDC : La CE4 Zone Afrique dote le Parlement Francophone pour Adolescents d’un plan d’action à mi-parcours

Ituri : Recrudescence des cas de justice populaire signalée à Mahagi

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *