Élections des sénateurs et gouverneurs : la CENI prévient les corrupteurs

La Commission Électorale Nationale Indépendante (CENI) porte à la connaissance de l’opinion publique qu’elle est saisie des actes de corruption de certains prétendants candidats Sénateurs, Gouverneurs et Vice-Gouverneurs de province auprès de certains députés provinciaux.

Dans un communiqué publié ce mercredi 28 février 2024, la Centrale électorale révèle que les élus provinciaux exigent à leur tour des sommes d’argent aux candidats Sénateurs, Gouverneurs et Vice-Gouverneurs de province en échange des suffrages.

« La CENI rappelle aux uns et aux autres que la corruption constitue un acte répréhensible et une infraction prévue et condamnée dans le Code Pénal congolais. Quiconque s’y livre s’expose à des poursuites judiciaires. La CENI, conformément aux dispositions pertinentes des articles 10 alinéa 2 et 10 bis de la Loi Electorale, se réserve le droit de saisir les juridictions compétentes en vue des enquêtes et éventuellement des sanctions exemplaires », précise le communiqué signé par le Rapporteur Patricia Nseya.

La CENI invite les uns et les autres à une compétition électorale saine, loyale, juste et dénuée de toute forme de corruption et de fraude.

Initialement prévue le 16 février 2024, la période de dépôt et traitement des dossiers de candidature à l’élection des sénateurs, gouverneurs et vice-gouverneurs a été reportée au 1er mars prochain par la CENI.

Rédaction

You May Also Like

Enfin, Nicolas Kazadi est de retour à Kinshasa

Kinshasa : le Ministre Jean-Pierre Tshimanga lance ce mercredi 24 juillet le projet des systèmes numériques

Ouverture d’un procès public contre Corneille Nangaa à la Cour Militaire: Patrick Katengo en vrai patriote, soutien l’initiative du ministre Constant Mutamba

XXXIIIèJ.O. de Paris 2024: la dernière la délégation congolaise est en l’air pour les festivités

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *