FLASH : Conduite par son Président, l’intersyndicale nationale de l’administration publique (INAP) s’est imprégné de la Gouvernance et du Contrôle interne de la CNSSAP

Loin des tintamarres des calomnies et quolibets visant désespérément un ralentissement de la vive allure de la gestion de la sécurité sociale dans le secteur public, telle qu’idéalement assurée par la CNSSAP, la prise en charge des retraités des agents publics de l’État, continue de faire le bonheur de son Intersyndicale.
De toute évidence, le modèle contributif géré par la CNSSAP présente, aux yeux des fonctionnaires, plusieurs avantages, comparé au système octroyé jadis en vigueur.

C’est du moins le sentiment qui ressort de la rencontre entre le Management de la CNSSAP et les 60 permanents de l’INAP réunis ce vendredi 16 février 2024 au siège de la CNSSAP en vue de s’abreuver à la source au sujet d’importantes préoccupations qui les ont taraudés relativement à la gouvernance de l’institution et la gestion du contrôle interne.

Aux allures d’un évêque, le Directeur Général de la CNSSAP n’a gardé rien pour lui alors qu’il s’établissait par devant son auditoire pour exposer et répondre. Pour une institution dont la valeur première est la Transparence, l’exposant a plus qu’éclairci la vitrine de la gouvernance de la CNSSAP et a quasiment ouvert la porte à ses convives.

Sortie satisfaite à l’issue de cet exercice, l’INAP n’a pas manqué d’exprimer l’intérêt de la formalisation de ce cadre afin de lui permettre d’être à un niveau d’information confortable afin de participer elle aussi à rassurer ses syndiqués face aux différentes rumeurs courant les rues sans foi ni loi.

Pour rappel, sous la houlette de son Directeur Général, M. Junior MATA, la CNSSAP a fait l’objet d’un audit de surveillance de son système de management de la qualité dont les conclusions, a priori prometteuses, seront publiées incessamment.

Qui vivra verra.

You May Also Like

Kananga : avec l’appui de UNFPA FMMDI met en place deux espaces sûrs pour les enfants

Recadrage aux propos de Stéphane Balamuange : Les relations entre le DG et le PCA de la MIBA sont au beau fixe. De qui se moque-t-on!

Kasaï : Myrhant Mulumba invite le gouverneur Chrispin Mukendi Bukasa d’accompagner les victimes sexuelles et celles de crimes contre la paix et la sécurité de l’humanités

Gouvernement Moïse Kambulu : une actrice de la société civile en appelle à l’unité pour sortir le Kasaï central de la pauvreté

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *