Nouvelle manifestation à Kinshasa : les kinois en colère déchirent les drapeaux de la Belgique et de l’Union Européenne

Les kinois poursuivent ce lundi 12 février, les manifestations pour dénoncer le silence qu’ils jugent «coupables» de l’occident suite aux massacres perpétrés par les rebelles du M23 soutenus par l’armée rwandaise dans la partie Est de la RDC.

Manifestant devant l’hôtel Memling situé dans la commune de la Gombe, les Kinois ont retiré les drapeaux de la Belgique et de l’Union européenne collés au bâtiment et puis les ont déchirés.

Dans certains coins de la commune de la Gombe, les magasins des expatriés sont fermés.

Notons qu’une autre manifestation avait eu lieu la semaine dernière. Certains shops de Canal + avaient été saccagés et quelques véhicules de la MONUSCO avaient été brûlés. Le gouvernement congolais avait condamné ces actes et avait promis de renforcer la sécurité dans les chancelleries.

Rédaction

You May Also Like

Kasaï-Central : Validation des mandats des conseillers municipaux de la commune de Lukonga

Élection des gouverneurs : Denise Dushauchoy toujours « compétitive»

Alerte ! Un réseau mafieux à la Gombe pour dépouiller l’État de ses villas

Le Syndicat du Sénat ramène Sanguma Mossai à la raison Titre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *