Élections 2023 : Christelle Vuanga et Henriette Wamu à couteaux tirés pour un siège à Funa

Christelle Vuanga, députée élue de la Funa est très remontée contre Henriette Wamu, députée de la législature 2018-2023, qui n’a pas été élue lors des législatives nationales de décembre 2023. L’affaire est enrôlée sous le numéro RC 466 et dans cette cause Christelle Vuanga accusé de lorgner vers son siège gagné avec la manière lors des joutes électorales. Jeune, influente et intelligente, Christelle Vuanga, députée nationale élue de la circonscription de la Funa, dans la ville de Kinshasa, dénonce le comportement de Henriette Wamu, candidate malheureuse de dernières législatives nationales du 20 décembre 2023.
Selon la députée Vuanga, sa consœur Henriette Wamu use de tous les subterfuges et de la corruption afin de récupérer son siège au niveau de l’Assemblée nationale.
« Mme Henriette Wamu, députée nommée plusieurs fois par l’ancienne Cour constitutionnelle ne décolère pas. Cette fois-ci, c’est notre siège qu’elle veut confisquer par la corruption comme dans ses habitudes. Falsification des procès-verbaux, retrait de la décision de la CENI au dossier…, bref elle s’y connaît parfaitement. Mère, je sais que ça vous fait mal de voir les jeunes évoluer, mais tour oyo nako beta yo toro toro », déclare Christelle Vuanga sur son compte X.
Avant d’ajouter : « La CENI a déjà publié ceux qui ont obtenu des voix, tu n’avais pas été élue, mais par la corruption tu veux d’appliques à ravir les sièges des autres ».
Il convient de rappeler que les deux candidates ont postulé dans la circonscription de Funa, à Kinshasa, capitale de la République démocratique du Congo.

You May Also Like

Kananga : avec l’appui de UNFPA FMMDI met en place deux espaces sûrs pour les enfants

Recadrage aux propos de Stéphane Balamuange : Les relations entre le DG et le PCA de la MIBA sont au beau fixe. De qui se moque-t-on!

Kasaï : Myrhant Mulumba invite le gouverneur Chrispin Mukendi Bukasa d’accompagner les victimes sexuelles et celles de crimes contre la paix et la sécurité de l’humanités

Gouvernement Moïse Kambulu : une actrice de la société civile en appelle à l’unité pour sortir le Kasaï central de la pauvreté

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *