Kasaï-central : tenue de deuxième forum de partage des idées pour le changement de la province

Plus de cinquante personnes( 50) hommes et femmes notables et dignitaires du Kasaï central, ont participé ce mercredi 06 février 2024, aux heures d’après midi à l’initiative du coordonnateur provincial du réseau indépendant anti corruption( RIAC ) au deuxième forum axé sur le partage des idées pour le changement de la province du Kasaï central.

Aucours de ce deuxième forum de réflexion, des notables et dignitaires de la province, ont reformulé plusieurs recommandations au chef de l’État pour bénéficier quelques projets durant son deuxième quinquennat.

Emmanuel Iza kabukapu wa kasende, coordonnateur provincial du RIAC et initiateur dudit forum, a salué vivement la participation active des différents invités de marque Vénus pour assister à cette assisse d’une demie journée.

Le patron du RIAC en province du Kasaï central, a précisé que l’objectif de cette activité était pour rassembler les notables et dignitaires de sa province pour rédiger un mémorandum qui contient les déclarations qui doivent être soumises aux président de la République.

Profitant de cette occasion, Emmanuel iza kabukapu wa kasende demande à population centre Kasaïenne d’être derrière cette initiative pour Sauver et booster différents projets pour le développement de la province.

Il sied de vous signaler que c’est la salle des réunions de l’hôtel mode Arabe 2, qui a servi de cadre, pour organisation de cette activité en province.

Evariste Kasanda.

You May Also Like

KANANGA: PNUD et UNFPA et ses partenaires dans un atelier technique sur le projet KOICA à kananga

Sous Région des Grands Lacs : « Situation des déracinés », le Panel des Experts de la Société Civile exige une rencontre Tshisekedi-Kagame en face de Dénis Sassou Nguesso

RDC : Vivant ou mort depuis le mois de septembre 2023, la famille de MANSILA DIEU MERCI recherche les traces de son fils

Élimination de la violence sexuelle en temps de conflit : Grâce l’appui de UNHCR, FMMDI sensibilise une cinquantaine des femmes et hommes au Kasaï Central

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *