RDC : Moïse katumbi tourne la page des contestations électorales et opte pour l’opposition républicaine

Réuni en conclave lundi et mardi à Lubumbashi, le parti politique Ensemble pour la République a décidé, par respect aux électeurs, « d’exercer une opposition républicaine de combat, sans complaisance ».

Dans une déclaration conjointe lue mardi 06 février par Hervé Diakese, porte-parole du parti, Ensemble pour la République et les deux regroupements pro Katumbi (Avançons et Alternance) ont levé l’option de jouer le rôle des « gardiens de la Constitution », en étant dans les institutions.

Moïse Katumbi qui a longtemps contesté les résultats de la présidentielle donnant Tshisekedi large vainqueur, tourne ainsi la page du combat des contestations électorales.

Avec sa vingtaine d’élus qui vont siéger à l’Assemblée nationale, Katumbi est favori pour être le porte-parole de l’Opposition alors que le Président Tshisekedi a promis de rendre effectif ce poste.

Depuis les premières élections générales en 2006, seul Bemba avait accepté de faire de l’opposition républicaine après une défaite à la présidentielle. En 2011 et 2018, Tshisekedi puis Fayulu avait préféré l’opposition hors institution.

Rédaction

You May Also Like

Kasaï-Central : Validation des mandats des conseillers municipaux de la commune de Lukonga

Élection des gouverneurs : Denise Dushauchoy toujours « compétitive»

Alerte ! Un réseau mafieux à la Gombe pour dépouiller l’État de ses villas

Le Syndicat du Sénat ramène Sanguma Mossai à la raison Titre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *