63ème anniversaire de l’assassinat de Lumumba : « le Congo doit écrire son histoire et je pense que c’est ce à quoi nous sommes à l’oeuvre maintenant »(Sama Lukonde)

Après Mzee Laurent Désiré Kabila le 16 janvier, c’est le tour de Patrice Emery Lumumba de recevoir les hommages du Premier Ministre, Jean-Michel Sama Lukonde, ce mercredi 17 janvier, jour commémoratif de l’assassinat du tout Premier premier Ministre de la République démocratique du Congo.

63 ans après, les congolais se souviennent du combat mené par ce digne fils du pays pour l’accession de la RDC à sa souveraineté nationale et internationale. En présence de quelques membres du Gouvernement, de déverses personnalités politiques, de la société civile et des membres de la famille Lumumba ainsi que de la Fondation Mzee Laurent Désiré Kabila, le Premier Ministre, Jean-Michel Sama Lukonde a déposé une gerbe des fleurs au mausolée de cette illustre personnalité.

Se confiant à la presse, le chef du Gouvernement a salué le combat de Lumumba. Il a aussi rendu hommage au Président de la République, Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo pour avoir rapatrié les reliques de ce digne fils au pays de ses ancêtres.

« Je voudrais d’abord dire ici que le 17 janvier nous rappelle cet héros que nous avons, Patrice Emery Lumumba, le premier Premier Ministre de la République démocratique du Congo. Ici, je viens d’abord, au nom du gouvernement, pour l’honorer mais surtout rappeler cet acte important posé par le Président de la République, son Excellence Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo, qui aura permis le retour de ce héros national sur la terre de ses ancêtres.

L’année passée nous avons été ici pour commémorer le premier anniversaire depuis son retour. Aujourd’hui, il était de bon aloi que nous revenions pour l’honorer une fois encore. Pour moi, c’est un double honneur parce que j’honore le premier d’entre nous, le premier Premier ministre de la RDC. Ici, je souhaite vraiment que son sacrifice soit connu de tous. Qu’il soit un exemple pour notre jeunesse, pour les congolaises et les congolais en ce qui concerne notre pays, notre indépendance et surtout notre avenir glorieux. Il a dit : « le Congo doit écrire son histoire et je pense que c’est ce à quoi nous sommes à l’oeuvre maintenant », a dit en substance Jean-Michel Sama Lukonde.

Cellule de communication de la Primature

You May Also Like

Kasaï-Central : Validation des mandats des conseillers municipaux de la commune de Lukonga

Élection des gouverneurs : Denise Dushauchoy toujours « compétitive»

Alerte ! Un réseau mafieux à la Gombe pour dépouiller l’État de ses villas

Le Syndicat du Sénat ramène Sanguma Mossai à la raison Titre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *