Fraude électorale à Mankanza : prise la main dans le sac, la candidate UDPS Linyonga za Nyalembe indexée par la Société civile locale

La Commission électorale nationale indépendante ( CENI) a publié, aux petites heures du dimanche 14 janvier 2024, les résultats provisoires des législatives nationales sur l’ensemble du territoire national, à l’exception de certains territoires de l’Équateur (Mankanza) dont les résultats sont suspendus, pour question d’enquête. La Société civile locale en profite pour dénoncer la fraude orchestrée par la candidate de l’Union pour la démocratie et le progrès social Linyonga za NyalembeJelina, preuve à l’appui, notamment une liste des membres de la Centrale électorale ayant perçu un pot-de-vin. C’est une liste manuscrite d’environ 22 noms qui renseigne sur l’étendue de la fraude, avec montant et signature de chaque bénéficiaire.

Ce document est mis à la disposition de la commission d’enquête mise sur pied par la Ceni. La Société civile Equateur reste convaincue que sa voix sera entendue et les fraudeurs ayant trempé dans la magouille électorale soient mis hors d’état de nuire.

La Société civile Mankanza

You May Also Like

Kasaï-Central : Validation des mandats des conseillers municipaux de la commune de Lukonga

Élection des gouverneurs : Denise Dushauchoy toujours « compétitive»

Alerte ! Un réseau mafieux à la Gombe pour dépouiller l’État de ses villas

Le Syndicat du Sénat ramène Sanguma Mossai à la raison Titre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *