Résultats partiels de la présidentielle au Nord Kivu: la victoire écrasante de Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo est le fruit du dynamisme de 2 leaders de L’UDPS

D’après le score de l’élection présidentielle pour la ville de butembo, le Candidat numéro 20 , Félix Antoine Tshisekedi occupe la première place avec plus 85 % des suffrages exprimés.

Cette victoire écrasante fait l’objet d’interpretation de plusieurs ordres dans de differents coins du pays, suite aux précipitations de certains membres du gouvernement qui veulent à tout prix s’approprier de cette victoire qui, aux yeux d’une large opinion serait le fruit des efforts consentis par les deux cadres du parti présidentiel alors que plusieurs leaders de l’Union Sacrée avaient abandonné le numéro 20 lors de la campagne electorale. Chose étonnante ,ces mêmes personnalités se precipitent aujourd’hui de chanter en premiers cette victoire et de s’en approprier comme si c’était le fruit de leur dur labeur.

Tout à commencé au début de la campagne électorale prévu du 18 novembre au 18 de décembre 2023, lorsque certains Evêques Catholiques avaient pris la position de soutenir le candidat numéro 3 , Moïse Katumbi à l’élection présidentielle, cette situation avait placé plusieurs leaders de l’Union Sacré de la Nation du coin dans l’incofort battre campagne pour Félix Tshisekedi. Et ces derniers n’avaient autre choix que de lâcher prise pendant la période de la campagne par peur d’apprendre les injonctions de certains évêque catholique qui leurs ont demandés de soutenir la candidature de numéro 3, Moïse Katumbi.

Selon plusieurs sources, les paroisses des diocèses de Butembo et de Béni devenaient les lieux de la campagne du candidat numéro 3 Moïse Katumbi , ces évêques distribuaient même les effigies de Katumbi en pleines messes. C’est ce qui a justifié l’abandon et l’inactivité de plusieurs leaders de l’Union sacrés et du gouvernement pendant la campagne .

« On ne mélange pas les torchons et les serviettes »: dit-on. Cet adage français affirme suffisamment que dans cette bataille,
les meilleures joueurs du jeux se connaissent
Entre autres le candidat numéro 183 , Crispin Mbindule Mitono de Butembo et le candidat numéro 460, Kambale Musavuli Vahumawa Elie de béni , tous deux candidats de l’udps à la députation nationale , ces derniers ont fortement sauvé l’équipe . Indiquent les populations de partie de la République.

Certaines sources indiquent que les candidats Crispin mbindule mitono et Elie Kambale Musavuli ont été visiblement forts et dynamiques sur terrain, en tenant de grands meeting pour la réélection de Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo à la magistrature suprême en République Démocratique du Congo.

Parmi les efforts consentis pour la victoire de Félix Tshisekedi en cette partie du pays, la sensibilisation de ces vaillants candidats Crispin mbindulé et Elie Kambale Musavuli qui n’ont jamais abdiqué, malgré l’abandon des autres leaders de l’ Union sacrée de la Nation.Ces derniers n’ont pas lâché prise.

Retenons que cette situation n’est pas à voiler la face , preuve en est lorsque le chef coutumier de chefferie de Batangi s’est deplacé personnellement pour aller informer l’évêque du diocèse de Béni – Butembo Monseigneur Melchisedek Sikuli sur l’arrivée du chef de l’Etat à Butembo, l’évêque était catégorique en exprimant clairement ses distances vis-à-vis du Candidat numéro 20, et a répondu sèchement au chef coutumier que le numéro 20 n’etait pas son candidat et qu’il n’ira pas l’accueillir ,A t-il martelé.

Il ya lieu de signaler que l’adversité entre l’évêque de Butembo et l’honorable Crispin mbindulé ne date pas d’aujourd’hui, il ya de celà 15 ans qu’ils évoluent diamétralement opposés.

Pour exprimer sa vengence contre l’élu de Butembo, l’êveque Melchisedek Sikuli lors de la messe du dimanche 24 décembre dernier a clairement déclaré que tous qui ont voté les candidats numéro 20 à la présidentielle et 183 à la députation nationale doivent aller se confesser ! évoqué l’évêque de Butembo.

Par ailleurs les populations du Nord Kivu en général et de Béni ainsi que celles de Butembo en particulier demandent au chef de l’Etat de réserver une sanction sévère à tous ces leaders, lâches et profiteurs du pouvoir qui ont abandonné , au vu et au su de tous, leur candidat, Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo lors de la campagne .

Par ailleurs, ces membres du gouvernement se sont présentés que quand le président de la République a foulé le sol du Nord Kivu, pour raison de visibilité ,
auprès du Président de la République, sous prétexte qu’ils étaient les pionniers de cette bataille or cela constitue un véritable secret de polichinelle.

Parmi ces leaders inactifs, et opportunistes nous citons le Ministre de l’industrie Julien Paluku , le Ministre de l’integration regionale , Antipas Mbusa Nyamwisi, Ministre de la culture et art , Catherine Katumbu Furaha. Ces ces Cowboys fatigués n’ont ménagés aucun effort pour soutenir le candidat numéro 20 le président Félix Antoine Tshisekedi pour sa réélection au sommet de l’état.

Il sied de rappeller que
depuis la clôture de la campagne électorale, ces derniers se démontrent en face du monde comme attaquants de jeux pour la campagne de Felix Tshisekedi dans cette partie du pays alors qu’ils ont éprouvé beaucoup de difficultés et grand malaise pour se lancer dans la bataille électorale et atteindre de meilleur pourcentage du suffrage dans leurs propres circonscriptions électorales respectives.

Sur ce, les populations de butembo et béni felicitent ces deux vaillants heros en pérsonnes de Crispin Mbindule Mitono et ELIE Musavuli Kambale qui ont accepté de porter toutes les humiliations de la part des Evêques catholiques, Afin d’amener le peuple à voter massivement pour le Candidat numéro 20 , Félix Antoine Tshisekedi, le candidat à sa propre succession.

À travers cette révélation des populations du nord Kivu , plus particulièrement dans la ville de Béni et Butembo , il est facile de detecter les vrais leaders qui ont battu campagnes pour le candidat Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo.Et ceux-ci méritent d’être applaudis, contrairement aux profiteurs.

Affaire donc à suivre..

You May Also Like

Kasaï-Central : Validation des mandats des conseillers municipaux de la commune de Lukonga

Élection des gouverneurs : Denise Dushauchoy toujours « compétitive»

Alerte ! Un réseau mafieux à la Gombe pour dépouiller l’État de ses villas

Le Syndicat du Sénat ramène Sanguma Mossai à la raison Titre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *